Don McCullin

Don McCullin - Photographe

Don McCullin

Photographe: Don McCullin

Southern Frontiers

Southern Frontiers

Southern Frontiers : A Journey Across the Roman Empire, de Don McCullin

La réputation de Don McCullin comme le plus grand photographe de conflit a été remplacé dans ces dernières années avec une image de McCullin le grand voyageur. Il est maintenant aussi familier avec les régions les plus reculées du globe, comme il était une fois habitué à la vie dans le zone de guerre. Son voyage le plus ambitieux a été d’explorer les (...)

Shaped By War

Shaped By War

Shaped By War, de Don McCullin

Don McCullin a tenu de nombreuses expositions au fil des ans, y compris son spectacle premier jalon du V & A à Londres près de trente ans auparavant. Comme le plus grand photographe de guerre de son temps, il n’est pas étonnant que son travail fait l’objet d’une grande exposition actuellement organisée par le Musée impérial de la guerre. (...)

Images des ténèbres

Images des ténèbres

Images des ténèbres, de Don McCullin, John Le Carré

C’est surement le plus livre de Don McCullin publié en 1981 par Robert Laffont dans la version française. Dans “Images des Ténèbres” on retrouve ces premiers reportages en Asie et en Afrique. Un regard empli d’incompréhension et de compassion tout à la fois, regard de solidarité à l’égard des plus faibles, des démunis, des réprouvés, des victimes de ces (...)

Unreasonable Behaviour : An Autobiography

Unreasonable Behaviour : An Autobiography

Unreasonable Behaviour : An Autobiography, de Don McCullin

Une autobiographie douce-amère de Don McCullin à travers son incessant travail de photographe. Originaire de l’un des quartiers les plus pauvres de Londres, McCullin atteint la majorité pendant les bombardements de la seconde guerre mondiale. Plus tard, travaillant de petits boulots, il vend ses photographies de gangs de son quartier à The (...)

Don McCullin

Don McCullin

Don McCullin, de Don McCullin, Susan Sontag, Harold Evans

Don McCullin est l’un des meilleurs photographes de guerre de notre époque. Ce livre a été conçu dans une optique de grande envergure qui rend hommage à la vie extraordinaire du photographe et aux événements auxquels il a assisté. Cet ouvrage forme à lui seul un document précieux sur la fin du vingtième siècle. Le livre débute et se termine dans le (...)

EXPOS - EVENTS - PRESSE - STAGES

Visa pour l'Image 2014

Visa pour l’Image 2014

CEUX DU NORD Il y a quarante ans, la guerre du Vietnam se terminait. L’une des guerres les plus médiatisées. Nous gardons en mémoire les images emblématiques de Larry Burrows, Don McCullin, Philip Jones Griffiths, Gilles Caron, Horst Faas, Henri Huet… ces photojournalistes qui ont couvert le conflit côté américain, « ceux du Sud ». Cependant, nous (...)

25 novembre 2008 Polka Galerie  Presse Revue Photo

Chaque photo a son histoire

Chaque photo a son histoire

Pour sa troisième édition, Polka s’ouvre aux photographes qui tiennent le monde sous leur objectif, qui le racontent et l’interprètent. L’exposition associe de grands noms et de jeunes talents de la photographie. Avec Steven Achiam, Gilles Caron, Elliott Erwitt, Joakim Eskildsen, Stanley Greene, David Alan Harvey, Jacques Lange, Laurence Leblanc, (...)

BIOGRAPHIE Don McCullin

Don McCullin - Biographie

Don McCullin - Biographie

« Don McCullin est un photographe engagé, concerné, d’un courage incroyable. Le compagnon de route aussi de Gilles Caron. Il a sa propre éthique, en plus d’être un photographe rare et très important. C’est le plus grand photographe de guerre vivant. par Raymond Depardon » Biographie de Don McCullin Don McCullin est considéré comme étant l’un des plus (...)

Don McCullin

Don McCullin est né à Londres en 1935, photographe anglais, connu pour ses photographies de guerre, de vie urbaine et de paysages. Travaillant essentiellement, si ce n’est exclusivement, en noir et blanc, il traduit le monde comme un amalgame de douleur. Même dans la paisibilité de ses paysages et natures mortes, se retrouve le drame d’une existence née dans le dénuement, la guerre et la maladie. Après avoir grandi dans un quartier pauvre de Londres en 1935, il voit mourir son père en 1949 à la suite de longues années d’asthme et de bronchite. Se voyant contraint de quitter l’école, il va de petit boulot en petit boulot. Avant et après avoir fait son servie militaire dans la Royal Air Force où il découvre les voyages et la photographie, il travaille dans au studio d’animation Larkins. Sa première parution sera une série d’images issues de celles qu’il effectue sur ses amis d’enfance, un gang de jeunes, les Guvnors. C’est sur les terribles routes des guerres humaines, qu’il parcourra le monde. Témoignant ainsi, à l’échelle du quartier qui l’a vu naître ou des vastes étendus baignant dans le sang des nations, de la douleur des hommes. Usé, épuisé par sa quête, il se tourne, dès les années 1990, vers des sujets où l’homme s’absente et laisse place aux natures vivantes et “mortes”. Seul est encore présente la sublime tristesse de Don McCullin.