Bernard Millet

Bernard Millet - Personnalités de la photographie

Bernard Millet, né en 1958 à Avignon. Vit et travaille en France. Conservateur du patrimoine et conseiller pour la culture du
président du département des Bouches-du-Rhône, délégué général des Rencontres d’Arles de 1995 à 1998.

EXPOS - EVENTS

Rencontres d’Arles  Évènements de la photo

Rencontres d'Arles 2009

Rencontres d’Arles 2009

La 40ème édition des Rencontres d’Arles 2009 40 Ans de Rencontres, 40 ans de Ruptures, 60 expositions Pour célébrer 40 ans de cette fragile aventure, on rêverait de convier tous ceux qui sont généreusement venus présenter leur travail. Toutefois il n’est pas sûr que l’entreprise nostalgique et glorifiante sied trop aux Rencontres dont l’histoire est (...)

Beaux Livres Photos

Seeing red

Seeing red

Avec Seeing red, le photographe américain Howard Schatz consacre un livre entier aux cheveux roux. A travers une centaine de portraits, le (...)

Homo détritus

Homo détritus

Aujourd’hui, la gestion des déchets notamment plastiques à l’échelle planétaire est plus préoccupante que jamais. La République démocratique du Congo (...)

Seuils

Seuils

Après “Parties communes” en 2007, le photographe Éric Rondepierre présente “Seuils” une série encore jamais publiée. L’artiste utilise des photos prises (...)

Izis à travers les archives photographiques de Paris-Match 1949-1969

Izis à travers les archives photographiques de Paris-Match 1949-1969

A travers 100 photographies sélectionnées dans les archives de Paris Match, ce livre rend hommage à un photographe aussi discret que talentueux. Né (...)

Créez vos livres photos avec Lightroom

Créez vos livres photos avec Lightroom

La récente version 4 de Lightroom permet de concevoir, réaliser et imprimer des livres photo de qualité grâce à son nouveau module livres photos (...)

L’étrange beauté de la ville d’Hyères

L'étrange beauté de la ville d'Hyères

Hyères est une commune à la fois rurale, urbaine, littorale et insulaire. On passe chaque jour d’Une dimension à l’autre et on s’y dépayse sans cesse. (...)