Jean-Michel Berts

Jean-Michel Berts - Photographe

Jean-Michel Berts

Photographe: Jean-Michel Berts

La Lumière de Jérusalem

La Lumière de Jérusalem

La Lumière de Jérusalem, de Jean-michel Berts

Photographies de Jean-Michel Berts et introduction d’Elie Wiesel. Dernier-né de la collection Assouline présentant les riches photographies en noir et blanc de Jean-Michel Berts, La Lumière de Jérusalem capture l’intensité poignante et la poésie de cet ancien centre névralgique. La Jérusalem moderne est une métropole multiculturelle, une superposition (...)

The Light of Tokyo

The Light of Tokyo

The Light of Tokyo, de Jean-Michel Berts

Après deux magnifiques volumes Assouline sur Paris et New York, le photographe Jean-Michel Berts tourne son objectif vers le Japon à la lumière de Tokyo. Cette superbe collection est un hommage à la grandeur de l’architecture urbaine le mélange de la modernité et la tradition à la pointe de l’aube. L’évocation est romantique, éthérée et vide de toute (...)

The light of New York

The light of New York

The light of New York, de Jean-Michel Berts, Andre Aciman

A l’aube, les rues de New York en résonance avec une durée de vie de ses propres : coupé, subjugué, et mystérieux. Le photographe Jean-Michel Berts s’empare de la ville qui ne dort jamais dans les moments de sérénité onirique. plus grands monuments de la ville et les vues sont pris en compte ici comme jamais auparavant, que les bâtiments, ponts, rues (...)

The Light Of Paris

The Light Of Paris

The Light Of Paris, de Jean-Michel Berts, Pierre Assouline

Longtemps après la rumeur et le buzz de la circulation a diminué, Paris résonne encore avec une vie discrète de ses propres. Du travail avant le lever et après le coucher du soleil, le photographe Jean-Michel Berts a créé ces images oniriques en noir et blanc, y compris Montmartre et des quais de la Seine. En tant que roi François Ier a dit : « (...)

Jean-Michel Berts

Malgré une carrière prometteuse scientifique, Jean-Michel Berts a choisi un chemin différent pour devenir photographe. Avec son premier appareil photo Rolleiflex, il est devenu sensible aux effets de la lumière. Depuis les années, grâce à Daniel Podva, il a travaillé comme photographe de plateau pour des nombreux produits cosmétiques bien connus et marques de parfum. Puis il a décidé de travailler sur son propre compte. Après un début réussie, Jean Michel a décidé de se consacrer à la photographie de nature morte.