Auteur / Photographe : Walker Evans

Livres de photos, Beaux Livres, Monographie par Auteur / Photographe

Auteur / Photographe : Walker Evans

Walker Evans : L’Album de l’Exposition, Centre Pompidou

Walker Evans : L’Album de l’Exposition, Centre Pompidou

Retrouvez dans cet album l’intégralité de la rétrospective Walker Evans au Centre Pompidou ! Un ouvrage exceptionnel... ! Du portrait de Farmers aux clichés volés dans le Subway New-Yorkais, du noir (...)

Walker Evans : Centre Pompidou

Walker Evans : Centre Pompidou, de Walker Evans, Clément Chéroux

Un livre exceptionnel sur l’un des photographes les plus célèbres du monde. Cette monographie essentielle séduira tous les amateurs de photographie ! Walker Evans - figure essentielle de la (...)

Walker Evans

Photo Poche : Walker Evans

Après des études en peinture à l’université de Géorgie, John T. Hill est diplômé en design par l’université de Yale (Connecticut). Il y enseignera cette matière ainsi que la photographie de 1960 à 1979, en (...)

Walker Evans : Cuba

Walker Evans : Cuba, de Walker Evans, Andrei Codrescu

En 1933, Walker Evans s’est rendu à Cuba pour prendre des photos pour un livre écrit par le journaliste américain Carleton Beals T“he Crime of Cuba”. Objectif explicite de Beals était d’exposer la (...)

Walker Evans : Decade by Decade

Walker Evans : Decade by Decade, de Walker Evans, Aaron Betsky, James Crump

Walker Evans (1903-1975) is undisputed as one of the most influential American photographers. His work changed the consciousness of his country, many of his works are part of our collective (...)

Walker Evans and the Picture Postcard

Walker Evans and the Picture Postcard, de Walker Evans, Jeff L. Rosenheim

Un aperçu en 350 images de la collection de 9000 cartes postales amassées par le photographe américain Walker Evans depuis ses 12 ans, désormais conservée au Met à New York : l’économie de moyens et la (...)

Photographing America

Photographing America, d’Henri Cartier-Bresson, Walker Evans, Agnès Sire, Jean-François Chevrier

Photographing America propose une centaine de photographies du photographe américain Walker Evans et du français Henri Cartier-Bresson, qui se vouaient l’un et l’autre un forte admiration. Le livre (...)

Edward Hopper Influence on Photography

Edward Hopper & Company : Hopper’s Influence on Photography

L’auteur anglais Geoff Dyer a une fois affirmé que “Edward Hopper pouvait se dire être le photographe américain le plus influent du vingtième siècle ; même s’il ne prenait pas de photographies”. Ce que (...)

5 maîtres de la photographie : Coffret 5 volumes

5 maîtres de la photographie : Coffret 5 volumes : Josef Sudek, André Kertész, Nadar, W-Eugene Smith, Walker Evans de Ian Jeffrey, Noêl Bourcier, James-Henry Rubin, Sam Stephenson, Luc Sante

5 maîtres de la photographie : Coffret 5 volumes : Josef Sudek, André Kertész, Nadar, W-Eugene Smith, Walker Evans de Ian Jeffrey, Noêl Bourcier, James-Henry Rubin, Sam Stephenson, Luc (...)

The Photographer’s Eye

The Photographer’s Eye de Walker Evans, Lee Friedlander, William Klein

Walker Evans (1903-1975) est un photographe américain. On connaît notamment son travail sur la Grande dépression, contribution au programme de la Farm Security Administration. Les images de métayers (...)

Auteur : Walker Evans

Walker Evans

Walker EVANS (1903-1975)

C’est avec la découverte de Strand et d’Atget qu’Evans décide, vers 1929, de se consacrer à la photographie. Dès ses débuts, il privilégie la description de la réalité américaine, notamment l’architecture vernaculaire, abandonnant rapidement le style constructiviste pour une approche plus descriptive. Entre 1935 et 1938, dans le cadre de la FSA, il s’intéresse surtout au Sud rural et pauvre, dont il fera en 1941 la matière du livre Let us now praise famous men, avec un texte d’Agee. Entre 1938 et 1942, il réalise une série de “visages anonymes” dans le métro new-yorkais. Quoique jaloux de son indépendance, Evans intègre la rédaction du magazine Fortune de 1945 à 1965. La photographie est selon lui un “style documentaire”, ce dont témoigne magistralement son exposition personnelle au MoMA en 1938, American Photographs. Bien que photographe, il a toujours continué à pratiquer un art qui trouve ses références principales, modernes et désenchantées à la fois, chez Flaubert et Baudelaire.

RECHERCHE
ANNONCER ICI
Sponsorisé