Photographier le noir, l’artificiel

Photographier le noir, l’artificiel

Oiseaux de nuit, de Patrick Guedj, Kid Acné. Des images en volant, calé contre des supports de fortune. Les lumières de cinéma du Paris des petites rues, le rouge et le vert des « Chinatown », le trop peu d’éclairage des villes à basfonds, Tananarive, Vera Cruz, Mexico Photographier le noir, l’artificiel, le mouvant. Des images aux couleurs ruinées par des halos imprévisibles.

Photographier le noir, l’artificiel - Récits, Essais sur la photo

Oiseaux de nuit, de Patrick Guedj, Kid Acné. Des images en volant, calé contre des supports de fortune. Les lumières de cinéma du Paris des petites rues, le rouge et le vert des « Chinatown », le trop peu d’éclairage des villes à basfonds, Tananarive, Vera Cruz, Mexico Photographier le noir, l’artificiel, le mouvant. Des images aux couleurs ruinées par des halos imprévisibles.

Récits, Essais sur la photo: Photographier le noir, l’artificiel

12 février 2012 Récits & Essais Photo

Oiseaux de nuit

Oiseaux de nuit

Oiseaux de nuit, de Patrick Guedj

Un photographe… Photographier le noir, l’artificiel, le mouvant. Des images aux couleurs ruinées par des halos imprévisibles. Manier l’imprécis et capter les sensations de la nuit. Partout sur la terre, dans les villes, électriques, et les campagnes sans lumières, les déserts au feu de camp. Composer avec des lumières résiduelles, respirer avec (...)