Palmeraie de Tozeur

Palmeraie de Tozeur

Sept jours à Tozeur, de Christophe Havot. Photographique auprès des habitants de la palmeraie de Tozeur et qui a été salué comme tel par la presse tunisienne : « Les portraits et photographies de cet ouvrage transcendent les personnages pour narrer des réalités comme peu de touristes peuvent percevoir. Que ces touristes soient occidentaux ou tunisiens, ce qui se donne à voir à travers les photos de l’auteur n’est pas perceptible à l’œil nu. C’est en épousant le regard, tout de respect et empli d’amour de ce photographe qu’il est possible de voir ce qu’il a vu et ce qu’il veut nous montrer » (Faten Aouadi – Le Temps- 4 février 2009) Ses travaux sont exposés en permanence à Tozeur, à la galerie Hoch El Abbess.

Palmeraie de Tozeur - Récits, Essais sur la photo

Sept jours à Tozeur, de Christophe Havot. Photographique auprès des habitants de la palmeraie de Tozeur et qui a été salué comme tel par la presse tunisienne : « Les portraits et photographies de cet ouvrage transcendent les personnages pour narrer des réalités comme peu de touristes peuvent percevoir. Que ces touristes soient occidentaux ou tunisiens, ce qui se donne à voir à travers les photos de l’auteur n’est pas perceptible à l’œil nu. C’est en épousant le regard, tout de respect et empli d’amour de ce photographe qu’il est possible de voir ce qu’il a vu et ce qu’il veut nous montrer » (Faten Aouadi – Le Temps- 4 février 2009) Ses travaux sont exposés en permanence à Tozeur, à la galerie Hoch El Abbess.

EXPOS - EVENTS - PRESSE - STAGES

Sept jours à Tozeur

Sept jours à Tozeur

« Depuis 1997 Christophe Havot se rend régulièrement à Tozeur, dans le sud de la Tunisie, et plus particulièrement dans le village de Boulifa situé au fond de la palmeraie, d’où est originaire son épouse. Ses habitants lui sont devenus familiers et ne s’étonnent plus de le voir arpenter les chemins, immuablement muni d’un appareil photographique. Ils (...)