Oiseaux de nuit

Oiseaux de nuit

Un photographe… Photographier le noir, l’artificiel, le mouvant. Des images aux couleurs ruinées par des halos imprévisibles. Manier l’imprécis et capter les sensations de la nuit. Partout sur la terre, dans les villes, électriques, et les campagnes sans lumières, les déserts au feu de camp. Composer avec des lumières résiduelles, respirer avec économie, pour être immobile.

Des images en volant, calé contre des supports de fortune. Les lumières de cinéma du Paris des petites rues, le rouge et le vert des « Chinatown », le trop peu d’éclairage des villes à basfonds, Tananarive, Vera Cruz, Mexico, les néons tout puissants en Asie du sud-est, les lumières du feu, seule source perdue, magnifiant les hommes du désert en Libye et au Niger, les visages grignotés de noir, les silhouettes instables, les couleurs éclatées, les enseignes arrogantes, la misère décuplée, le bonheur et le malheur poussés vers leur extrême vérité. Photographier, parfois protégé par la nuit, plus souvent fragilisé et exalté.

Un grapheur… Intervenir, changer le sens des images, leur donner un autre souffle. Touche de poésie, regard drôle, affectueux, caustique ou tendre. Ajouter un détail ou repeindre la totalité. A partir d’une image, raconter une histoire ramifiée, offerte au spectateur comme un motif incomplet qu’on lui recommande d’interpréter. Aider l’image ou se venger, la compléter ou s’en moquer. Entrer dans le monde visuel de Kid acné, son art subversif. Emprunt d’une beauté poétique et généreuse, il donne à sourire. La nuit les oiseaux volent, ivres.

Oiseaux de nuit
Oiseaux de nuit
de Patrick Guedj, Kid Acné

Oiseaux de nuit, de Patrick Guedj
Éditeur: Images en Manoeuvres
Parution: Février 2012
Pages: 45
ISBN-13: 978-2849952313

 

    366