Graciela Iturbide

Graciela Iturbide - Photographe

Graciela Iturbide

Photographe: Graciela Iturbide

Graciella Iturbide

Graciella Iturbide

Photo Poche : Graciella Iturbide

Graciela Iturbide découvre son terrain de prédilection, la place de la femme dans la société mexicaine, son rôle de gardienne des significations rituelles, de passeur des mystères cérémoniels, aussi bien que d’organisatrice du quotidien. Cette attention exigeante d’une femme pour les femmes, n’éloigne pourtant pas Graciela de la ruralité, des (...)

5 Femmes photographes

5 Femmes photographes

5 Femmes photographes : Mary Ellen Mark, Julia Margaret Cameron, Dorothea Lange, Lisette Model, Graciela Iturbide

5 Femmes photographes : Mary Ellen Mark, Julia Margaret Cameron, Dorothea Lange, Lisette Model, Graciela Iturbide, de Charles Hagen, Joanne Lukitsh, Mark Durden, Elisabeth Sussman 5 Femmes photographes 5 Femmes photographes : Mary Ellen Mark, Julia Margaret Cameron, Dorothea Lange, Lisette Model, Graciela (...)

EXPOS - EVENTS - PRESSE - STAGES

24 mai 2011 Rencontres d’Arles  Evènements de la photo

Rencontres d'Arles 2011

Rencontres d’Arles 2011

Cette année le Rencontres d’Arles 2001 proposent 60 expositions de photographie du 4 juillet au 18 septembre. Le parcours des expositions est aussi une visite du patrimoine arlésien exceptionnel avec ses mises en scène adaptées à chaque projet. En 2011, From Here On (A partir de maintenant), un manifeste signé de cinq artistes et directeurs (...)

Graciela Iturbide

Graciela Iturbide (née en 1942) est aujourd’hui l’une des grandes figures de la photographie mexicaine et de la scène internationale (elle a reçu en 2008 le prix Hasselbald). Toute découverte de ses images, tout examen de ses nombreux livres se traduisent par l’étonnement devant un univers poétique qui paraît à la fois transcrire une réalité proprement mexicaine, et évoquer des lieux mythiques ou des temps immémoriaux. D’abord étudiante en cinéma, elle vient à la photographie vers 1970, à l’Université Nationale de Mexico, devenant bientôt l’assistante de Manuel Alvarez Bravo. C’est dans les années 1980 qu’elle prend le parti d’une oeuvre très personnelle qui s’éloigne du photojournalisme en vogue, et recherche les étrangetés de son maître Alvarez Bravo dans les rites sociaux ou les traditions très rurales. Avec son reportage Juchitan de las Mugeres (1979-1986).