La derivée mexicaine

La derivée mexicaine

La derivée mexicaine, de Yves Trémorin, Michel Poivert. Yves Trémorin a rapporté d’un séjour mexicain un fascinant ensemble d’images tel un ethnologue d’un genre un peu particulier.

La derivée mexicaine - Livres de Photographie & Monographie

La derivée mexicaine, de Yves Trémorin, Michel Poivert. Yves Trémorin a rapporté d’un séjour mexicain un fascinant ensemble d’images tel un ethnologue d’un genre un peu particulier.

La derivée mexicaine

La derivée mexicaine

La derivée mexicaine

La derivée mexicaine, de Yves Trémorin, Michel Poivert

Yves Trémorin a rapporté d’un séjour mexicain un fascinant ensemble d’images tel un ethnologue d’un genre un peu particulier. Isolant comme à l’accoutumée ses sujets, ici sur un fond souvent noir, il joue sur la position de l’explorateur occidental partant dans un pays lointain pour en ramener au gré de ses dérives, objets, portraits et images qui (...)

La derivée mexicaine

Livres de Photographie & Monographie

Beaux Livres Photos

Araki

Araki

Après le succès du Sumo consacré à Helmut Newton en 1999, Taschem rend un nouvel hommage à de grands photographes contemporains dans une collection de (...)

Robert Doisneau : Photo Poche 5

Robert Doisneau : Photo Poche 5

Poète des banlieues maussades et des petits riens anonymes, Robert Doisneau est ce parisien malicieux qui joue de la photographie comme son ami (...)

Les chats de Willy Ronis

Les chats de Willy Ronis

Les chats de Willy sont magnifiques, venez les rencontrer, faites-les entrer à votre tour dans votre vie. On ne comprend même pas comment il a (...)

Visa pour l’Image 2012

Visa pour l'Image 2012

Pour son 24 anniversaire, le Festival Visa pour l’Image - Perpignan publie, pour la cinquième année consécutive, avec les éditions Snoeck, un (...)

Infra-mince, N. 3

Infra-mince, N. 3

Cahiers de l’Ecole nationale supérieure de la photographie, Arles. Troisième numéro de la revue annuelle de l’Ecole nationale de la photographie (...)

Si le festival de Cannes m’était conté

Si le festival de Cannes m'était conté

À l’occasion des 60 ans du festival de Cannes, Henry-Jean Servat ouvre grand les portes du Palais et des chambres des palaces, sur fond de smokings (...)