Ecostream

Ecostream

Le titre de la série est emprunté à un lieu particulier d’un grand parc public de Pékin, où le promeneur peut s’immerger dans une campagne fleurie, idyllique où l’illusion de nature (à la fois sauvage et rassurante) est savamment mise en scène.

De prime abord trompés, nous parcourons ainsi par l’image un monde et ses singularités, un monde qui nous semble familier ou exotique, et dont seul le titre des photographies, qui situe et nomme les lieux, nous révèle leur réelle nature.

Dans son denier travail, intitulé Ecostream, Guillaume Janot explore par la photographie certains environnements factices ou reconstitués, des décors.

De Disneyland au jardin botanique de Sydney, en passant par Pékin ou le zoo de Vincennes, l’univers des images qui composent ce corpus est celui d’espaces à forte dimension factice, délocalisés et fabriqués de toutes pièces, dont l’usage est essentiellement voué aux loisirs.

Son travail contraste avec les habituelles images véhiculées par la publicité et les médias en allant volontairement jusqu au cliché.

Sous cette apparente simplicité, on discerne la société à l’état brut avec son lot de solitude, de violence et de banalité et pourtant dépourvu de pathos.

Ses images jouent sur plusieurs niveaux de discours, en maniant le symbolique et en assumant les séductions de belles images.

Ecostream
Ecostream
de Guillaume Janot, Frédérique Emprou

Ecostream, de Guillaume Janot, Frédérique Emprou
Éditeur: Filigranes
Parution: Avril 2010
Pages: 64 - 28 photographies en couleur
ISBN-13: 978-2350461823

 

    369