Le fleuve des sables

Le fleuve des sables

Une découverte envoûtante du fleuve Niger. Comment imaginer qu’un fleuve puisse traverser le désert ? L’eau et le sable, l’un contre l’autre, sans que l’un ne s’évapore ou que l’autre ne recule...

Longtemps le Niger a été un fleuve sans retour. Les voyageurs d’Europe en rêvaient, mais il fallait braver les profondeurs et les périls de l’Afrique désertique. C’est une remontée hors du temps que nous offre cet hallucinant fleuve des sables.

Dans ce deuxième opus de la collection “Carnets d’ici et d’ailleurs”, Jean-Luc Manaud nous emmène dans un voyage poétique et envoûtant aux portes du désert. Les textes de Martine Ravache soulignent avec justesse les images du photographe, entre rêve et réalité...

Jean-Luc Manaud a réalisé les photographies du “Désert nu.” Il est né en 1948, dans le sud tunisien, et y a vécut jusqu’à l’âge de 14 ans. Photographe depuis 1977 et reporter depuis 1980, il a couvert de nombreux conflits, sans jamais rompre avec le Sahara, le désert, l’Afrique, les nomades. De plusieurs voyages sur le fleuve Niger, dont il connaît les moindres méandres, il a rapporté des centaines de photographies.

Martine Ravache est née sous le ciel breton, du signe du poisson et a toujours aimé les images. Elle les a cherchées, contemplées, analysées, commentées à travers l’écriture et le voyage.

La rencontre avec Jean-Luc Manaud, puis celle de Gisèle Freund lui donnent un goût particulier pour la photographie. Critique au Magazine littéraire depuis 1991, elle est également l’auteur de “Enquête sur portraits”. Dans cet essai, elle fait se rencontrer deux images et leurs deux photographes. De cette rencontre naît une histoire.

Le fleuve des sables
Le fleuve des sables
de Jean-Luc Manaud, Martine Ravache

Le fleuve des sables, de Jean-Luc Manaud, Martine Ravache
Éditeur: La Martinière
Parution: Avril 2010
Pages: 176
ISBN-13: 978-2732440866

 

    699