Chine

Chine

1979 : la Chine entrouvre enfin de lourdes portes sur ses secrets. Un nouveau timonier du nom de Deng Xiaoping lance le pays sur les rails des réformes. Yann Layma, jeune passionné d’entomologie, se prend d’un rêve fou : animé du désir de comprendre la singularité chinoise, il décide de se fondre dans cette civilisation, de s’en imprégner, de se noyer dans l’immensité pour y porter un regard unique.

La Chine sera son révélateur d’âme, son aventure personnelle, un de ces voyages dont on ne revient jamais le même. Amoureux de la lumière et des instants furtifs oû les personnages croisés sur la route livrent un peu de leur âme dans une pose, un regard ou un geste, Yann Layma offre un recueil d’impressions colorées oû la Chine se raconte dans la diversité et la magie des couleurs Mais la Chine n’est pas seulement ce pays de rizières magiques. Photographies et écrits soulignent alors une lutte permanente entre l’individu et la masse, entre les traditions séculaires et un modernisme détonant Les textes de grandes plumes, auteurs chinois ou spécialistes de la Chine, dressent un portrait contemporain de ce pays aux cinq mille ans d’histoire, l’un des plus vastes, le plus peuplé et le plus méconnu du monde et permettent d’offrir un éclairage singulier aux photos de Yann Layma. Les vingt ans de pérégrinations chinoises de Yann Layma constituent une aventure unique et ce livre, un témoignage qui fera date

Quatrième de couverture

1979 : la Chine entrouvre enfin de lourdes portes sur ses secrets. Un nouveau timonier du nom de Deng Xiaoping lance le pays sur les rails des réformes. Yann Layma, jeune passionné d’entomologie, se prend d’un rêve fou : animé du désir de comprendre la singularité chinoise, il apprend le chinois et aspire à ce premier contact original avec la Chine, celui d’un novice qui veut se fondre dans cette civilisation, s’en imprégner, se noyer dans l’immensité pour y porter un regard unique. La photographie sera son révélateur d’âme, la Chine son aventure personnelle, un de ces voyages dont on ne revient jamais le même. Les vingt ans de pérégrinations chinoises de Yann Layma constituent un témoignage impressionniste unique d’un amoureux de la lumière et des « instants furtifs » oû les personnages croisés sur la route livrent un peu de leur âme dans une pose, un regard ou un geste. Oû la Chine se raconte autant dans la grisaille que dans la magie des couleurs. Il a recueilli des impressions colorées d’un pays hermétique, d’une grande homogénéité et dont la culture n’a subi que très peu d’influences extérieures. Un état de surprise continuel.

Chine
Chine
© Yann Layma

Mais la Chine n’est pas seulement ce pays de rizières magiques, c’est aussi la froide austérité des tours de béton de l’ère communiste. Depuis le début des années 1980, le photographe assiste d’ailleurs à une métamorphose. Témoignage du paradoxe chinois, ses photographies accompagnent les modifications qui s’y opèrent. Yann Layma rencontre un peuple immuable, conduit par un gouvernement autoritaire, protecteur de la langue et des traditions aux multiples sources (confucianisme, taoïsme, bouddhisme). En revanche, l’environnement, lui, évolue très vite. Les photos soulignent alors la lutte permanente entre l’individu et la masse, entre traditions séculaires et modernisme explosif. Le photographe est fasciné par ces changements radicaux qui révolutionnent mentalités et paysages, cette quête lancinante pour un milliard cinq cent millions de Chinois d’un avenir plus radieux.

Aboutissement d’une vie photographique consacrée à la Chine, ce livre, servi par des textes qui montrent à merveille la diversité et la métamorphose de ce si vaste et mystérieux pays, s’impose comme la référence. Un livre qui fera date.

JPEG - 85 ko
Chine
© Yann Layma

Biographie de l’auteur

Né en France en 1962, Yann Layma, jeune entomologiste, décide dès 1979, avec l’ouverture des frontières chinoises, de consacrer sa vie à la réalisation d’un portrait photographique du pays le plus peuplé du monde et de cette grande culture. Il part en Chine en 1982 après des études de langue et civilisation chinoises à l’Institut des langues orientales à Paris, puis à l’université de Taïwan.

En 1984, François Mitterrand l’accepte pendant un an dans les coulisses de la présidence pour documenter pour la première fois la vie quotidienne à l’Élysée.

En 1985, un nouveau scoop : il est le premier à pénétrer en Corée du Nord. Depuis, il collabore avec les plus grands magazines du monde. Mais la Chine reste sa passion absolue pendant vingt ans. Il signe plus de soixante reportages, toujours à la recherche de découvertes et d’aventures. Avide d’apprendre de cet autre pôle de l’humanité, il pose un regard tendre, tout en couleurs, sur ce pays en pleine mutation pour offrir un témoignage impressionniste unique sur la Chine contemporaine, celui d’un amoureux de la lumière et des instants oû la beauté rencontre la vérité. Il offre de partager dans ce livre le fruit unique de son voyage initiatique au coeur de l’immensité chinoise

JPEG - 35 ko
Chine
de Yann Layma

Chine, de Yann Layma
Éditeur: La Martinière
Parution: Septembre 2003
Pages: 421
ISBN-13: 978-2702859179

 

    3180