Okavango la rivière perdue

Okavango la rivière perdue

Le fleuve Okavango est une exception... Il ne se jette dans aucune mer ! Son cours l’emmène mourir dans l’une des plus grandes étendues de sable de la planète, le désert du Kalahari. Là, l’Okavango donne naissance à un incroyable oasis de vie, un delta qui reste l’une des plus fabuleuses zones humides de la planète.

Refuge inespéré pour des millions d’oiseaux, rendez-vous de dizaines de milliers de mammifères, toute la grande faune d’Afrique y est réunie, sur seulement quelques centaines de kilomètres carrés. Marécages, lagons, chenaux, savanes boisées et savanes herbeuses, forêts d’acacias ou de mopanes font du delta l’une des zones naturelles les plus riches de toute l’Afrique, sans équivalent sur tout le continent.

Mais à la différence des grands parcs, il ne s’offre pas au premier venu. Il faut l’arpenter des jours et des nuits, s’armer de patience, savoir attendre des heures pour en découvrir toutes les richesses.

On lève alors le voile sur des moments magiques, des instants rares où les bêtes sont sans crainte, paisibles, innocentes.

Okavango la rivière perdue, de Christophe Courtaud, Philippe Huet
Éditeur: Vilo
Parution: Octobre 2005
Pages: 190
ISBN-13: 978-2719107683

 

    2860