Vera y victoria

Vera y victoria

Mar Sáez est une jeune photographe espagnol, elle est basée à Madrid, en 2015, elle collabore avec le Musée Reina Sofia en master d’histoire de l’art contemporain. Dans ces derniers projets, elle étudie la question très actuelle du genre.

Le livre prend la forme d’un journal visuel, réalisé entre 2012 et 2016 à travers lequel l’auteur Mar Sáez tente de pénétrer puis de décrire l’univers intime de Vera et Victoria. L’univers d’une relation amoureuse très intense à travers lequel de nouvelles facettes des rapports dans le couple ont émergées. Pas mieux, pas pire, que pour un autre type de couple.

Vera a avoué à Victoria qu’elle était transsexuelle le jour où elles s’embrassèrent pour la première fois, c’était dans un parc. Cette révélation n’a rien changé à leur attirance respective, et au cours des quatre années où elles vécurent ensemble, elles s’aimèrent comme elles n’avaient jamais aimé auparavant.

Durant cette période, Vera et Victoria n’étaient plus deux personnes distinctes, elles ne furent plus qu’une et construisirent une maison ensemble, emplie de rêves et de projets d’avenir. Vera et Victoria restèrent indifférentes au regard que l’on pouvait porter sur leur relation, et s’adonnèrent complètement à leur amour et à leur passion.

Vera y victoria
Vera y victoria
de Mar Saez

Vera y victoria, de Mar Saez
Éditeur: André Frère Éditions
Parution: Janvier 2017
Pages: 80
ISBN-13: 979-1092265552

 

    580