Nude

Nude

Après le succès des éditions limitées initiées en 1999 avec le livre Sumo d’ Helmut Newton, les éditions Taschen présentent ce mois-ci un livre intitulé Nude, limité à 1000 exemplaires. Reprenant les nus les plus célèbres du photographe Ralph Gibson, cet ouvrage est également disponible en deux volumes Art Editions de tirage limité à 100 exemplaires. Toutes les photographies du film sont numérotées et signées par Ralph Gibson en personne, et accompagnées d’un entretien avec Eric Fischl, peintre et sculpteur dont le succès est reconnu au niveau international.

Ralph Gibson, photographe américain né en 1939 à Los Angeles (Californie), a travaillé avec les photographes américains les plus notoires, parmi lesquels on compte Robert Frank et Dorothea Lange, dont il a été l’assistant dans les années 1960. Il a ensuite installé son propre studio à New York. Représentant du « fine art photography » qu’il associe à un mode de vie, il conçoit son travail avec une entière liberté : « Je ne veux pas que l’on me dise ce que je dois faire », expliquant par là son indépendance au travail.

Le nu se trouve au cœur de son travail : « J adore photographier les femmes et je dirais que la forme du corps féminin est absolue et parfaite. » Ainsi, il aborde la sensibilité des formes féminines avec une minutie qui rappelle les travaux de Man Ray et d’Edward Weston. S’il aime à photographier nues les femmes de sa vie, il fait également appel à des modèles : « Un photographe a dit un jour que la beauté féminine est infinie. Peut-être était-ce moi. A vrai dire je me souviens distinctement l’avoir déclaré, et cette conviction demeure aujourd’hui la mienne. Nous observons ce miroir psychologique qu’est le corps humain avec une fascination qui persiste indéfiniment. »

Ces photographies classiques, généralement en noir et blanc, sont plein de pudeur et de délicatesse. Nude s’adresse aux collectionneurs conscients de la valeur d’un tel livre édité en tirage limité.

par Mélanie Jourdan

Nude
Nude
Ralph Gibson

Nude, de Ralph Gibson
Éditeur: Taschen
Parution: Avril 2009
Pages: 312 pages

 

    3974