Moonage daydream : La vie et l’époque de Ziggy Stardust

Moonage daydream : La vie et l'époque de Ziggy Stardust

Plus qu’une star, David Bowie est un modèle universel et intemporel, comme l’atteste son influence sur la musique, l’art, la littérature, la mode, et la société en général depuis près de quarante ans. Avec la création du personnage de Ziggy Stardust en 1972, David Bowie allait en effet révolutionner l’univers du rock et signer son entrée au panthéon de la gloire.

Aussi cette période constitue-t-elle non seulement une charnière dans l’histoire de la musique moderne mais également la clef de voûte de sa carrière, de son oeuvre et du mystère même de sa personnalité. De ce mystère, David Bowie n’a jamais rien dévoilé, jusqu’à ce jour oû il a enfin accepté de retracer dans cet ouvrage, magnifiquement illustré par plus de 600 photographies signées Mick Rock, l’épopée de Ziggy Stardust.

Pour la première fois, il offre à son public l’occasion de le suivre dans ses tournées triomphales et ses spectacles avant-gardistes, il le laisse pénétrer dans les coulisses et l’accompagner lors de ses nuits d’insomnie et dans des moments de pure intimité.

David Bowie occupe le devant de la scène depuis 1969 et la sortie du single “Space Oddity”. Dans les années 1970, il s’impose définitivement avec une série d’albums incontournables, dont The Rise and Fall of Ziggy Stardust and The Spiders From Mars, Aladdin Sane, Diamond Dogs et Young Americans. Pendant la même période, il produit Lou Reed, Iggy Pop and The Stooges et Mott the Hoople et devient l’un des musiciens les plus influents de sa génération. Parallèlement, il se met à peindre, joue dans plusieurs films ainsi qu’au théâtre, confirmant sa réputation de caméléon. Avec, dans les années 1980 et 1990, les albums Let’s Dance, Tin Machine ou Hours notamment, il fait de nouveau la preuve de cette inventivité sans cesse renouvelée qui repousse toutes les frontières musicales.

À l’aube d’un nouveau millénaire qui voit la sortie de deux nouveaux opus, Heathen et Realily, son oeuvre reste toujours aussi essentielle et vénérée. La carrière de Mick Rock prend son envol en 1972, lorsqu’il photographie un jeune artiste qui s’apprête à devenir l’une des stars les plus populaires du monde avec la sortie de son album The Rise and Fall of Ziggy Stardust and The Spiders From Mars. Dès lors, Mick Rock est choisi par Bowie pour immortaliser toute la période Ziggy ; il prend des milliers de photographies, crée des pochettes d’albums et réalise certains de ses clips comme “Jean Genie” et “Life on Mars”.

Son talent ainsi révélé lui vaut de photographier les plus grands artistes de la scène internationale et de devenir rapidement le photographe phare des seventies, qui shoota entre autres Lou Reed, Iggy Pop, Syd Barrett, Queen, The Sex Pistols, The Ramones et Blondie. Plus récemment, Mick Rock a travaillé avec Kate Moss, Michael Stipe, The Yeah Yeah Yeahs, The Chemical Brothers, Razorlight, The Killers et The Libertines. Ses photographies sont exposées à la National Portrait Gallery à Londres et il est l’auteur de Killer Queen, Psychedelic Renegades : Photos of Syd Barrett ; Picture This : Debbie Harry and Blondie ; Raw Power : Iggy and The Stooges ; et Blood and Glitter.

Moonage daydream : La vie et l'époque de Ziggy Stardust
Moonage daydream : La vie et l’époque de Ziggy Stardust
de David Bowie, Mick Rock

Moonage daydream : La vie et l’époque de Ziggy Stardust, de David Bowie, Mick Rock
Éditeur: Flammarion
Parution: Octobre 2005
Pages: 320
ISBN-13: 978-2080114631

 

    33985