Famous

Famous

Les paparazzi, pour des raisons de commodité, travaillent généralement à deux. Mouron et Rostain, associés depuis plusieurs décennies, sont deux noms inséparables, synonymes d’exploits, d’audace et de qualité dans leur domaine : la photo volée. Mouron comptait devenir photographe animalier après avoir intégré la section photo de l’IDHEC.

Sa carrière débutera finalement grâce à un scoop vendu à Match. Rostain, quant à lui, se destinait à une carrière commerciale. Il y renoncera pour rejoindre Paris Match après avoir ramené des photos de N’Djamena en pleine guerre du Tchad. Au bout de dix ans passés à Match, Mouron et Rostain ont créé leur propre agence : Sphinx. Aujourd’hui, ils ouvrent leurs archives pour en publier les photos les plus marquantes.

Bruno Mouron et Pascal Rostain ont raconté leurs exploits dans un livre, Scoop, publié chez Flammarion. Ils ont exposé leur travail lors de nombreuses expositions.

À Paris, à Londres, à Los Angeles, à Cannes… Dans la rue, au parc, sortant du restaurant, de l’hôtel, à la terrasse d’un café, d’un palace… En tenue de soirée, lors d’une réception, d’un dîner, en train de danser, dans leur loge, en maillot de bain, en tenue de ski, en voiture, à moto, à cheval, à la chasse, sur un court de tennis, avec un gant de base-ball, une guitare ou un volant à la main…

Extraordinaires ou ordinaires, les scènes s’enchaînent, s’enchâssent, se ressemblent. Seuls les acteurs changent. Comédiens, comédiennes, écrivains, mannequins, chefs d’État, tête couronnées… Mais ils ont un point commun : ils sont célèbres, famous.

Après des années à pourchasser les stars aux quatre coins du monde, Pascal Rostain et Bruno Mouron, eux-mêmes stars parmi les papparazzi, en offrent un échantillon spectaculaire dans ce livre, leur premier album. Mais Famous n’est pas un recueil de photos mondaines, ni une collection de photos volées, entre le carnet de Vogue et le livre de paparrazzi classique. En choisissant pour les photos une succession qui montre chacun et chacune dans des situations ou des accoutrements similaires, et passe de l’un à l’autre comme dans un jeu de l’oie, Famous adresse au lecteur une sorte de clin d’œil.

Qui a la plus belle façon de s’asseoir dans sa voiture ? Qui est le plus discret – ou le plus voyant – sur les champs Élysées ? Qui s’en sort le mieux à la plage ? Qui tient le mieux l’alcool ? Qui supporte le plus stoïquement les paparazzi ? Au-delà de la dimension parfois humoristique créée par la répétition des situations, la séquence d’images présentée dans ce livre crée un lien entre les différentes personnalités qui chacune ont leur façon de s’exposer tout en se cachant, et vice versa ! Toutes les photos sont en noir et blanc.

Ce n’est pas uniquement un choix esthétique, mais le reflet d’une époque : l’âge d’or du photo-journalisme, quand la presse magazine ne publiait pas de reportages en couleurs. Un quart de siècle qui s’étend de 1960 à 1985 environ (avec quelques excursions au-delà). 1985, l’année où la couleur envahissant les magazines, fera disparaître pour toujours une certaine magie… dont on ne peut être que nostalgique.

Simultanément à la parution du livre, une exposition aura lieu, une semaine, à partir du 13 septembre 2012, au palais de Tokyo puis à la galerie A à Paris.

Famous
Famous
de Bruno Mouron, Pascal Rostain

Famous, de Bruno Mouron, Pascal Rostain
Éditeur: Robert Laffont
Parution: Septembre 2012
Pages: 192
ISBN-13: 978-2221128725

 

    519