Edward Steichen - carnet mondain

Edward Steichen - carnet mondain

La parfaite connaissance de la part de Edward Steichen de l’avant-garde artistique, tant aux États-Unis qu’en Europe, associée à sa nature profondément éclectique, le prédisposait idéalement à traduire la haute couture en langage photographique. Ses images limpides, à dominante claire et aux détails d’une finesse absolue, révolutionneront la photographie de mode, influençant de grands photographes aussi différents que Richard Avedon, Horst P. Horst, George Hoyningen-Huene et Bruce Weber.

Ce magnifique ouvrage présente une sélection de plus de 240 photographies issues des archives Condé Nast dont la très grande majorité n’ont jamais été exposées. Les élégants mannequins de l’entre-deux-guerres côtoient ainsi des personnalités aussi éminentes que Winston Churchill, Colette, Cecil B. DeMille, Marlène Dietrich, Amelia Earhart, Charlie Chaplin, Gary Cooper, Greta Garbo, George Gershwin ou encore Frank Lloyd Wright. Les photographies qu’Edward Steichen créa au cours de ses années Condé Nast comptent parmi les plus remarquables du XXe siècle.

Les élégants mannequins de l’entre-deux-guerres côtoient ainsi des personnalités aussi éminentes que Winston Churchill, Colette, Cecil B. DeMille, Marlène Dietrich, Amelia Earhart, Charlie Chaplin, Gary Cooper, Greta Garbo, George Gershwin ou encore Frank Lloyd Wright, Les photographies qu’Edward Steichen créa au cours de ses années Condé Nast comptent parmi les plus remarquables du XXe siècle.

Edward Steichen - carnet mondain
Edward Steichen : carnet mondain : Les annèes Condè Nast 1923-1937
de William-A Ewing, Tobia Bezzola, Carol Squiers, Nathalie Herschdorfer

Cet ouvrage est le catalogue de l’exposition qui se tiendra au Kunsthaus Zürich du 11 janvier au 30 mars 2008 ; à noter également que l’exposition « Steichen, une épopée photographique », dont nous avons publié le catalogue, se tiendra au musée de l’Élysée à Lausanne du 17 janvier au 23 mars 2008. Edward Steichen est déjà un peintre et un photographe célèbre des deux côtés de l’Atlantique lorsqu’il se voit proposer en 1923 un poste des plus prestigieux : directeur du service photographique de Vogue et Vanity Fair, les magazines de référence édités par Condé Nast. Durant les quinze années suivantes, Steichen va mettre son talent exceptionnel au service d’une mise en scène grandiose de la culture de son temps, immortalisant les grands noms de la littérature, du journalisme, de la danse et du sport, de la politique, de la musique, du théâtre et du cinéma, mais encore et surtout les plus belles créations des grands couturiers de l’époque. Ces années marqueront le sommet de la carrière photographique de Steichen. Sa parfaite connaissance de l’avant-garde artistique, tant aux États-Unis qu’en Europe, associée à sa nature profondément éclectique, le prédisposait idéalement à traduire la Haute Couture en langage photographique. Ses images limpides, à dominante claire et aux détails d’une finesse absolue, révolutionneront la photographie de mode, influençant de grands photographes aussi différents que Richard Avedon, Horst P. Horst, George Hoyningen-Huene et Bruce Weber.

Edward Steichen : carnet mondain : Les années Condé Nast 1923-1937, de William-A Ewing, Tobia Bezzola, Carol Squiers, Nathalie Herschdorfer
Éditeur: Thames & Hudson
Parution: Mars 2008
Pages: 287
ISBN-13: 978-2732437699

 

    1429