Trains de rêve

Trains de rêve

Deux lanternes rouges à l’arrière du dernier wagon s’éloignent à l’extrémité du quai... Deux yeux en signe d’au revoir... Pourquoi éprouve-t-on dans les gares un sentiment de nostalgie, une impression d’impalpable horizon qu’on ne ressent pas dans les aéroports ?

Le Transsibérien parcourant dix mille kilomètres, un quart de la planète, n’a jamais cessé de susciter l’étonnement des voyageurs qui découvrent que la Sibérie de Michel Strogoff et de la taïga est une terre prométhéenne dont Gobi, sur la voie rejoignant Pékin, est un caillou désertique jeté dans une immense contrée aux visages changeants. La Russie d’Asie est née d’une épopée ferroviaire oû se prépare le monde du XXIe siècle...

Mythe aussi que le Venise Simplon Orient-Express, ultime vestige de l’Orient-Express voulu par un esprit génial, trop peu connu du grand public, Georges Nagelmackers. Ce Belge, en un temps oû l’Europe n’existait pas, parvint à faire franchir les frontières de nations souvent adversaires à un train de luxe oû flotte encore le parfum des stars qui l’empruntèrent, des diplomates qui y transportèrent des secrets d’Etat et des espions dont Agatha Christie fit son miel...

A travers les vitres de l’un ou l’autre train, sur la lagune de Venise la Sérénissime ou les rives du lac dieu Baïkal, près d’Irkoutsk, le passager renoue les fils de la Nature et des Hommes. Le Transsibérien, le VSOE... Après avoir achevé la dernière page de ce beau livre, accompagné d’un DVD tourné en 2007, comment résister à l’envie de boucler les valises ?

Trains de rêve
Trains de rêve : Le Transibérien et le Venice Simplon Orient-Express
de Claude Mossé

Trains de rêve : Le Transibérien et le Venice Simplon Orient-Express, de Claude Mossé
Éditeur: Seven Sept
Parution: Septembre 2007
Pages: 175
ISBN-13: 978-2916394152

 

    2093