John Stewart

John Stewart

On connaît ses collaborations pour les grands magazines américains Harper’s Bazaar, Vogue, fortune magazine, son travail dans la mode et la pub. En dépit de son succès aux Etats-Unis, Stewart s’installe en Europe avec sa famille en 1965. A Paris, il travail pour les magazines Vogue et Elle, mais très vite il se lance dans une nouvelle phase, une expression personnelle, à travers un aspect plutôt rare en photographie, la nature morte.

Il fera sa première exposition à New York en 1975, ses photographies sont au MoMa et dans d’autres musées aux Etats-Unis. Le travail qu’il présente dans ce catalogue est celui d’un artiste aux influences fortes et variées. De la peinture à la culture Zen en passant par le voyage, John Stewart n’a de cesse d’explorer, de méditer en ce sens pour faire du temps une matière : celle de la photographie. Son style est marqué par le choix d’un tirage artisanal. En effet, ses photographies prennent vie grâce au tirage Fresson.

Ce tirage au charbon dénué de tout procédé chimique dote ses photographies d’une large durabilité. Il s’agit presque d’un retour au pictorialisme, à une subtilité esthétique évoquant l’estampe par cette palpable profondeur du noir et blanc. Aujourd’hui ce sont les nouvelles technologies qui attirent l’artiste lui permettant un retour à la couleur.

John Stewart
John Stewart
de John Stewart, Jonathan Littell

John Stewart, de John Stewart, Jonathan Littell
Éditeur: Verlhac
Parution: Septembre 2008
Pages: 224
ISBN-13: 978-2916954240

 

    945