Close up

Close up

Parti en Europe en 1948 faire son service militaire, William Klein ne revient aux Etats-Unis que sept ans plus tard, en 1954, après avoir épousé Paris (oû il revient bientôt et vit toujours), l’atelier de Fernand Léger (il se destinait à la peinture) et une Française, Jeanne Florin.

New York, le journal photographique de son retour, est édité au Seuil par Chris Marker. Rejeté aux Etats-Unis, il obtient le prix Nadar en France en 1957. Et consacre Klein photographe, qui enchaîne alors photos de mode pour Vogue et trois autres portraits de villes ­ Rome, Tokyo et Moscou ­, avant de passer à la vitesse supérieure du cinéma.

Deux de ses films sont entrés dans la légende : Qui êtes-vous, Polly Magoo ? (1966), "film sur l’intox, la mode et les médias", et surtout Mohammed Ali, The Greatest (1964-71). Film magistral qui montre à quel point l’enroulement de la pellicule photo, décidément, n’était plus assez rapide pour encaisser les coups qu’Ali allait porter à la société américaine.

Revenu à la photographie au début des années 80, Klein est aujourd’hui enfin reconnu à sa juste mesure outre-Atlantique.Après l’International Center of Photography de New York en 1994, le musée d’Art moderne de San Francisco lui a rendu dernièrement un grand hommage, refermant ainsi quarante ans de purgatoire dans son pays.

Close up
Close up
de William Klein

Close up de William Klein
Éditeur: Thames & Hudson
Parution: Janvier 1999
Pages: 160
ISBN-13: 978-2878110098

 

    1837