Le désert américain

Le désert américain

Le Désert américain est donc né d’un fait divers mais laborieusement, après trois voyages en Amérique. Un livre du pays des images qui témoigne d’une expérience, d’actes qui ont laissé des traces.

Ce sont des images d’Arizona, de bords de route, de motels, de Las Vegas Boulevard arpenté par une prostituée, de la prison d’Alcatraz, des studios de la Fox et d’Universal, d’une institution psychiatrique à Hollywood, du Canyon de Chelly. Des images en noir et blanc qui renvoient toujours à Olivier, des images de

voyage entre deux personnes, de ce qui s’échange entre eux, de ces mini trocs symboliques qui sont à la base de l’amitié L’accident, c’est la mort brutale d’Olivier Froux, le monteur de ses films depuis Numéros Zéro, au moment même oû ils allaient commencer ensemble le montage de Faits divers. Le premier plateau, c’est l’Amérique comme rêve d’enfance et comme pays du cinéma. Le deuxième, c’est le voyage qui se confond pour Raymond Depardon, oû qu’il aille, avec la fascination des déserts.

Plusieurs voyages se superposent dans les images californiennes de ce livre : le dernier voyage avec Olivier Froux et un voyage dans le désert des studios d’Hollywood. Le dernier plateau, c’est celui d’une interrogation de Depardon cinéaste sur le montage, comme un fil qui relie tous les autres : le voyage, la mort et la traversée du désert. Un texte de Serge Toubiana ouvre le livre.

Le désert américain
Le désert américain
de Raymond Depardon

Le désert américain de Raymond Depardon
Éditeur: Hazan
Parution: Septembre 2007
Pages: 159
ISBN-13: 978-2754102322

 

    2205