Donga

Donga

Pour les surmas de la vallée de l’Omo, le Donga est un jour de fête. Ce grand festival de lutte marque traditionnellement la fin des récoltes, l’assurance d’une année de subsistance et de la pérennité du clan. Durant le Donga, les villages alentour rassemblent leurs hommes en âge de procréer afin de parader, d’exalter leur beauté et leur force auprès des villageoises.

Virilité, force et beauté sont poussées à leur paroxysme. On se bat, on se blesse, on meurt parfois, mais on séduit aussi... Jeunes femmes et hommes s’unissent parfois pour une nuit, parfois pour une vie. Armés de bâtons de presque 2 mètres de long, les hommes luttent, les coups sont rudes, les corps abîmés souffrent.

Des peintures corporelles préliminaires aux rites de séduction en passant par la lutte elle-même, Hans Silvester nous invite à découvrir ce spectacle puissant, venu d’une autre âge, le Donga.

Donga
Donga
de Hans Silvester

Donga, de Hans Silvester
Éditeur: La Martinière
Parution: Septembre 2011
Pages: 208
ISBN-13: 978-2732446080

 

    1507