Gregory Crewdson in a Lonely Place

Gregory Crewdson in a Lonely Place

Le cauchemar américain civile : rien n’est plus propre et ordonnée, idyllique et romantique. Dans son parfaitement orchestrée, hyper-réaliste tableaux démasqué le photographe Gregory Crewdson (né en 1962 à Brooklyn), la banlieue limbes typiques comme oppressif et le lieu de répression abîme émotionnel. Silence la violence, l’aliénation, la solitude et le vide sont rien de nouveau ou d’étrange, mais le familier à côté de tous les jours.

Gregory Crewdson a un goût très prononcé pour arrange ses scénarios apocalyptiques. Les images de sa série Beneath the Roses se dérouler en raison de leur richesse et les détails de son mystère une surréaliste, la puissance surnaturelle de la suggestion, dont on a peine eux-mêmes résistent. Aucun effet moins impressionnant son travail de Sanctuary, créé dans les scènes morbides de la Cinecittà italien, et la nature des scènes de nuit inhabituelle de mouches incendie.

par Silvio nuz

Gregory Crewdson in a Lonely Place
Gregory Crewdson in a Lonely Place
de Gregory Crewdson, Burnett Craig

Gregory Crewdson in a Lonely Place, de Gregory Crewdson, Burnett Craig
Éditeur: Hatje Cantz
Parution: Avril 2011
Pages: 160
ISBN-13: 978-3775731362

 

    11715