Ethan Levitas

Ethan Levitas - Photographe

Ethan Levitas

EXPOS - EVENTS - PRESSE - STAGES

6 août 2011 Polka Galerie  Expositions photos

New York - New York

New York - New York

Entre témoignage et hommage, l’exposition collective « New York- New York » revient, dix ans après, sur le plus grand attentat de l’histoire. Tout commence le 9 septembre 2001. Le commandant Massoud, opposant à Oussama Ben Laden, est assassiné en Afghanistan. Reza, grand ami de Massoud, avait réalisé en 1985 le célèbre portrait du « Lion du Panshir ». (...)

17 juin 2010 Polka Galerie  Expositions photos

In Advance of a Broken Arm

In Advance of a Broken Arm

Ethan Levitas : l’art des regards. Deux ans après son exposition aux Rencontres d’Arles, sur le thème du métro aérien de Brooklyn, « Subway, Untitled, this is just to say », qui donne à réfléchir à propos de l’identité américaine et du réveil du nationalisme, Ethan Levitas est de retour à Polka. Pendant deux ans, il a photographié la police de New York. Dans (...)

3 juin 2010 Polka Galerie  Presse Revue Photo

Polka Magazine 9

Polka Magazine 9

Un principe innovant qui associe au magazine, une exposition prestigieuse et une communauté sur Internet. Dans Polka, sous forme papier, d’exposition et sur Internet, les grands noms de la photographie racontent en image l’histoire du monde et des Hommes. Sortie nationale le 3 juin du numéro 9 de Polka ; au sommaire : Polka croise les regards... (...)

25 novembre 2008 Polka Galerie  Presse Revue Photo

Chaque photo a son histoire

Chaque photo a son histoire

Pour sa troisième édition, Polka s’ouvre aux photographes qui tiennent le monde sous leur objectif, qui le racontent et l’interprètent. L’exposition associe de grands noms et de jeunes talents de la photographie. Avec Steven Achiam, Gilles Caron, Elliott Erwitt, Joakim Eskildsen, Stanley Greene, David Alan Harvey, Jacques Lange, Laurence Leblanc, (...)

Ethan Levitas

Entre New York et le Japon, Ethan Levitas creuse l’appartenance et l’individualité. Né en 1971 et diplômé de l’université de Cornell, son travail s’inscrit dans la durée, et émerge d’un véritable plongeon dans les univers qu’il photographie. En découle une rigueur presque maladive dès qu’il s’agit de son oeuvre, un profond respect pour ses photographies, et avant tout pour les personnes d’ici et d’ailleurs dont il a pu pénétrer l’histoire et figer l’expression.