Cairn Éditions

Cairn Éditions - Editeur

Cairn Éditions

Editeur: Cairn Éditions

3 janvier 2007 Livres de Photos Monographie Cairn Éditions

Compas Flamenco

Compas Flamenco

Compas Flamenco de Michel Dieuzaide

Michel Dieuzaide vit avec l’Espagne depuis plus de 30 ans. C’est donc naturellement qu’il a suivi les méandres souvent improbables du Flamenco qui se diffuse avec parcimonie des villages de la basse Andalousie jusqu’aux théâtres des capitales européennes. En un peu plus de 150 images, il tente de nous donner sa perception de ce qui est non seulement (...)

Cairn Éditions

Cairn Éditions : créées en 1997 par Jean-Luc Kerebel, les éditions Cairn ont publié en ce printemps leur centième titre. Retour sur huit ans de travail au service de la mémoire et du patrimoine des Pyrénées et de la Gascogne. « Depuis l’adolescence je voulais travailler dans le livre. » Nombreuses sont les histoires d’éditeurs, de libraires, de bibliothécaires, d’écrivains, à commencer comme ça. Celle de Jean-Luc Kerebel passe par l’IUT métiers du livre, une fac, et le voici déjà au travail dans une librairie associative et militante du quartier Saint-Michel, tenue par deux personnalités bordelaises aujourd’hui connues pour d’autres mérites. « Je suis devenu libraire, parce que, issu d’un milieu extrêmement populaire, le métier d’éditeur me paraissait totalement inaccessible. » Nul doute qu’avoir débuté libraire aide à envisager différemment la possibilité de créer une maison d’édition.« De nombreuses idées me trottaient dans la tête, mais c’est difficile de se lancer. Aussi, lorsque j’ai eu l’opportunité de devenir salarié dans une maison d’édition, j’y ai mis en œuvre le livre que je voulais sur Bordeaux, port négrier. Puis ont suivi une centaine de livres chez Jacques Darrigrand (Atlantica). » D’emblée chasse et tauromachie font irruption dans ce premier catalogue. « J’avais l’expertise des ouvrages régionalistes. Pourtant je me voyais plutôt du côté du polar, de la littérature… Mais, petit à petit, j’ai découvert le plaisir de faire des livres et ces livres-là en particulier. » Et l’aventure Cairn commence. « J’avais appris à maîtriser correctement la chaîne complète du livre, de l’avant-choix des textes, mise-en-pages – à l’après, c’est-à-dire la diffusion-distribution. En outre j’avais le souci d’être un véritable artisan dans ma partie. » Ce sont donc des livres nets que Jean-Luc Kerebel s’emploie à produire, fabriqués correctement, cousus, mais sans tentation de la bibliophilie, simplement la juste rencontre du fond et de la forme. Naissent les grands départements éditoriaux où chaque livre trouvera sa place : Tauromachie, Pyrénées, Histoire, Régions, Poésie contemporaine, littérature et Littérature jeunesse. Chacun est divisé en collections précises, à la tête desquelles l’éditeur a mis les hommes en qui il avait absolument confiance pour leurs capacités et leurs connaissances – Miguel Darrieumerlou, Raymond Ratio, Christian Desplat, JoséCubero, Jean-François Soulet. « La tauromachie, je ne connaissais pas. Et j’ai maintenant une belle offre au catalogue. J’ai réédité le livre de Théophile Gautier, Milmitona, un de ses livres les moins connus et pourtant passionnant. Cette réédition entre absolument dans le cadre de ce que je veux faire à Cairn : parler avec un texte littéraire d’une pratique du Grand Sud. J’ai réédité aussi, les remarquables chroniques taurines de Jean-Pierre Darracq,« El Tio Pepe ». C’est Miguel Darrieumerlou qui m’a ouvert grand les portes de cet univers.