L’art souverain de la photographie de mode

L'art souverain de la photographie de mode

Le phénomène de la mode, dont la naissance coïncide avec l’émergence d’une société des individus, intéresse la littérature comme les sciences humaines. Cet ouvrage présente les approches sociales de la mode, montre comment la volonté de distinction et la recherche d’un conformisme social sont intimement liés dans nos choix vestimentaires. Il révèle combien la mode imprègne nos imaginaires collectifs.

Essai philosophique et sociologique qui renchérit sur un précédent ouvrage de l’auteur, La frivolité essentielle, publié dans la même collection « Perspectives critiques » en 2001 et repris en poche en 2008.

Il se propose tout dabord de montrer comment la photographie en général et la photographie de mode en particulier ont eu bien des difficultés au cours des décennies à passer du statut dart mineur à celui dart à part entière.

Dans un second temps, puisque la photographie de mode est devenu aujourdhui art, il sinterroge sur ses fonctions esthétiques, analysant successivement ses relations au vêtement quelle est censée présenter, au mannequin qui porte celui-ci et au contexte général dans lequel lun et lautre sinscrivent.

Dans un dernier temps, cest limaginaire de la photographie de mode qui devient lobjet de lenquête.

Il est étudié dans sa dimension sociologique, comme un moyen de pénétrer sous la surface sociale, dans les aspirations et les craintes des sociétés, puis, en confrontant limaginaire photographique dune période et celui de certains des photographes de mode les plus représentatifs, il permet de comprendre le succès ou linsuccès des seconds.

L'art souverain de la photographie de mode
L’art souverain de la photographie de mode
de Frédéric Monneyron

L’art souverain de la photographie de mode, de Frédéric Monneyron
Éditeur: Presses Universitaires de France - PUF
Parution: Avril 2010
Pages: 224
ISBN-13: 978-2130578741

 

    861