Eaux vives, peaux mortes

Eaux vives, peaux mortes

Qu’est-ce qui se cache dans le fouillis de la tête d’Alexandre Christiaens, dans ses tiroirs, derrière son oeil, dans ses photos ? Et surtout qu’est-ce qui s’y montre ? Un savant dosage, précisément - ou plutôt une intense confrontation - d’ordre et de désordre.

L’objet de l’attention y côtoie souvent l’inconnu, l’indéfinissable ou l’impénétrable.

Il s’agit d’isoler certains éléments (constater, certifier ou s’émouvoir), de découper un peu d’ordre dans le désordre, probablement, mais surtout il s’agit d’ouvrir de nouvelles portes, de préserver l’ambiguïté, de creuser la doublure, le revers dans la profondeur des choses, à même l’apparence simple des phénomènes.

Angles vifs est une série de livres de photographie, un coin saillant du Côté photo des Éditions Yellow Now. Elle regroupe des photographes « de Belgique », au sens intensément vague et large du mot – tant sur le plan géographique que linguistique –, ou des artistes d’origine belge, ou travaillant essentiellement sur ce territoire.

Chaque ouvrage présente un travail photographique sous forme d’essai visuel (de manière précise, compilatoire ou focalisée mais cadrée sur le plan esthétique et thématique), accompagné de courts textes critiques ou d’entretiens. Sous un format et une ligne de couverture variables, tantôt droit tantôt à l’Italienne, chaque volume est conçu, pour sa forme et son contenu, dans une étroite et originale collaboration entre l’éditeur, le photographe et les auteurs. Il constitue le plus souvent une première expérience éditoriale et nourrit le projet d’ouvrir des yeux, des portes, des mondes, des langages, à angle vif.

Eaux vives, peaux mortes
Eaux vives, peaux mortes
Alexandre Christiaens, Emmanuel d’Autreppe

Eaux vives, peaux mortes, de Alexandre Christiaens, Emmanuel d’Autreppe
Éditeur: Yellow Now
Parution: Février 2012
Pages: 192
ISBN-13: 978-2873402938

 

    251