Anders Petersen : Photo Poche 98

Anders Petersen : Photo Poche 98

En 1978, la publication de Café Lehmitz révèle, de façon spectaculaire, le nom d’un jeune documentariste suédois, Anders Petersen. Ce livre, devenu un titre culte, chronique avec tendresse et précision le quotidien d’un bar de Hambourg où se retrouvent paumés, prostituées, marins et marginalisés.

Durant deux années, Petersen photographie de l’intérieur des pans de vie, la sienne et celle des habitués du lieu, en évitant le voyeurisme. De là le sentiment de proximité, d’immédiateté, de familiarité, qui nous saisit à la vue de ces images. Fidèle à ce principe d’exploration de l’intérieur de mondes clos,

Anders Petersen propose d’autres points de vue sur l’hôpital psychiatrique, la prison ou l’asile de vieux. A travers ces microcosmes, il interroge les notions de normalité et parcourt le champ de la nature des relations humaines et des enjeux collectifs. C’est ainsi que cet élève de Christer Strômholm, père de la photographie suédoise, revendiquant la dimension documentaire de son travail, propose une alternative aux écritures journalistiques et définit, à sa manière, ce que peut être en photographie un humanisme responsable et contemporain.

Anders Petersen : Photo Poche 98
Éditeur: Actes Sud
Parution: Juillet 2004
Pages: 144
ISBN-13: 978-2742749645

 

    204