Gueules d’artistes

Gueules d'artistes

Si nombre de graffs ou pochoirs sont identifiables par leur style, leur technique ou encore leur blaze, leurs auteurs restent pour la plupart des travailleurs de l’ombre.

Cet Opus Délits « met en visage » les artistes du street art, avec cette série de portraits du photographe Philippe Bonan. D’approcher ces personnalités dont quelques « maîtres » ayant de près ou de loin inspiré l’art urbain, tels que Robert Combas, Roy Lichtenstein ou encore Keith Haring, dans leur univers, l’art urbain se personnifie… et s’humanise.

Pour faire une bonne photo, il faut surtout capter la lumière de son émotion et celle de la personne que l’on photographie… Passionné par l’art urbain, Philippe Bonan n’a eu de cesse de suivre le travail des plus grands artistes urbains français et étrangers.

Il est un témoin discret et sensible de l’artiste au travail et de l’œuvre d’art ouverte à tous les regards, sans élitisme ni maniérisme.

Gueules d'artistes
Gueules d’artistes
de Philippe Bonan, Patrick Le Fur

 

    224