Hedi Slimane

Hedi Slimane

Hedi Slimane, né à Paris le 5 juillet 1968, est un styliste et photographe français. Son père, d’origine tunisienne, est comptable et sa mère est une couturière italienne. C’est dans cette famille mixte qu’il grandit et développe son goût pour la photographie. Après un passage en hypokhâgne pour préparer l’Institut d’études politiques de Paris, il entre à l’École du Louvre où il étudie l’histoire de l’art.

De 1992 à 1995, il assiste Jean-Jacques Picart, notamment sur le projet du centenaire de la « toile monogramme » de Louis Vuitton. Il débute dans le prêt-à-porter comme directeur des collections chez Yves Saint-Laurent en 1997 puis devient directeur artistique. Après une collection black tie pour l’automne-hiver 2000–2001, il choisit de quitter YSL pour accepter le poste de directeur artistique chez Christian Dior pour la collection Dior Homme.

En 2003, il se voit confier la direction des parfums et de la création et de l’architecture des boutiques.Il reçoit en 2002 le prix international du Conseil des créateurs de mode américains.

Photographe, styliste et designer, il participe à de nombreux projets dans la presse (rédacteur en chef d’un jour pour Libération), la musique (couverture d’albums pour Phœnix), etc. En 2004, il publie Stage (éditions Steidl), un recueil de photographies de groupes de rock.

Grand admirateur du chanteur à scandales Pete Doherty, il réalise au printemps 2005 un numéro spécial de Libération, avec un habillage et un agencement bien singuliers, donnant au passage sa vision du Rock’n’roll.

En juillet 2007, Hedi Slimane décide de ne pas renouveler son contrat Dior Homme, arrivé à échéance. Afin de le persuader de rester, la maison de couture lui avait proposé de financer sa propre griffe, mais les discussions qui s’ensuivirent échouèrent. Hedi Slimane explique qu’il n’a pas souhaité perdre le contrôle de son nom, et du management de sa propre marque, conditions sine qua non à la signature de son nouveau contrat Dior Homme.

Il part aux États-Unis, et commence son projet Young American, présenté au FOAM museum à Amsterdam en juillet 2007. Il organise une exposition collective, SWEET BIRD OF YOUTH, chez Arndt and Partners, à Berlin, avec l’ensemble de la jeune scène artistique New Yorkaise, en juin 2007. Il est également exposé à La Fondation Ellipse pour l’art contemporain, à Lisbonne, en mai 2007. En 2007 il réalisa un photoshoot de la chanteuse de rock Courtney Love qu’il mit sous couverture qu’il nomma Courtney Love by Hedi Slimane : Portrait Of A Perfomer.

Hedi Slimane a photographié Lady Gaga pour son album The Fame Monster (regarder à l’arrière de l’album).

Son actualité la plus récente est sa participation au « fashion film » initiée par The Corner.com qui a demandé pour sa seconde édition à Hedi Slimane de se mettre derrière la caméra.

Intitulée I Love USA, le court métrage revisite le mythe américain et met en scène la vision idéalisé des Etats-Unis du créateur-photographe. Deux adolescents, Sidney et Wolf se livrent à un exercice d’improvisation : cheerleading chaotique pour Sydney et reprise "indie" au violoncelle Pierre et le loup pour Wolf.

Incarnation de l’adolescence américaine, ils ont chacun été casté par Hedi Slimane lors du Festival de Coachella et apparaissent à plusieurs reprises dans le blog du photographe. Représentation personnelle de la jeunesse américaine, I Love USA s’inscrit dans l’univers intimiste de l’artiste.

Hedi Slimane
Hedi Slimane
de Hedi Slimane

Hedi Slimane, de Hedi Slimane
Éditeur: TeNeues Verlag GmbH
Parution: Janvier 2011
Pages: 96
ISBN-13: 978-3652000031

 

    1686