6 juin 2009 - Accueil du site » Reza » Hors Collection

Plus loin sur la terre

Plus loin sur la terre

« Plus loin sur la terre » est un hymne à la beauté, traquée aux quatre coins du monde, du Bosphore à la Grande Muraille de Chine, de l’Afghanistan au Rwanda, là où d’autres ne verraient que la misère, la guerre ou la grisaille du quotidien. Toute la force de Reza, tout son talent résident dans cet œil capable de voir et de saisir des instants sublimes et simples à la fois, qui réchauffent le cœur par leur grâce et leur lumière.

Photographe engagé que son propre parcours a condamné à l’exil, Reza est un humaniste, souvent conduit vers celles et ceux qui, sans le témoignage de photographes tels que lui, seraient condamnés au silence et à l’oubli.

« Plus loin sur la terre », il y a de la beauté. Il y a des hommes, des femmes et des enfants qui sourient, qui jouent, qui aiment, malgré tout.

Reza photographe iranien basé à Paris, porte depuis plus de vingt-cinq ans un regard sur les tourments du monde. Témoin de guerres et de révolutions, de massacres et d’exils, il raconte le monde en images. Au-delà de sa signature de photo-journaliste engagé, il reste un humaniste qui célèbre la poésie et la beauté du monde qui l’entoure. Publié par les plus grands titres de la presse internationale, il travaille depuis 1990 pour le National Geographic Magazine.

Chamelier égyptien, jeune fille soudanaise en tenue d’apparat pour célébrer l’anniversaire de Mahomet, derviches tourneurs dans l’école du Môlana à Istanbul, femmes afghanes à Mazar-e-Charif, une styliste et son modèle à Tripoli, jeune danseuse turkmène, rescapée des massacres entre Tutsis et Hutus, lumières des bougies pendant le pèlerinage annuel de Lourdes… Du Turkestan oriental à Angkor, de la Russie à l’Afghanistan, de Toulouse à Mazar-e-Charif, les photos de Reza dépassent le simple exercice du photojournalisme et correspondent plus, selon Alain Mingam, président du World Press Photo 1997 et auteur de la préface, à une “démarche d’exilé, rompu à tous les conflits et convaincu de toutes les tolérances”.

« Plus loin sur la terre » est effectivement un hymne à la tolérance religieuse. “Raconter en images un pays, explique Reza, c’est essayer de se mettre à la place de ceux qui l’habitent, pour mieux comprendre, tout en conservant la distance requise pour témoigner.”

Usant de son appareil comme d’un prolongement discret de lui-même, il sait capter intuitivement un regard, une lumière, un geste, et parvient ainsi à créer l’alchimie d’une image. “Ta maison, ton pays, ton histoire sont en toi, si tu les laisses entrer. Où que tu sois, ils te suivent”, lui confia, en 1983, un vieil homme, lecteur assidu du Coran et féru de poésie, en exil à la frontière pakistanaise.

Ces maisons, ces pays, ces histoires transparaissent dans chacune des photographies de Reza. Plus loin sur la terre est plus qu’un somptueux ouvrage réunissant de belles photographies reproduites pleine page.

« Plus loin sur la terre » c’est un livre qui force votre regard et votre propre vision de la paix et de la tolérance.

par Nathalie Robert-Poitout

Plus loin sur la terre
Plus loin sur la terre
de Reza, Rachel Deghati

Plus loin sur la terre, de Reza, Rachel Deghati
Éditeur: Hors Collection
Parution: Octobre 2002
Pages: 168
ISBN-13: 978-2258059030

 

    902