Le scrap book Henri Cartier-Bresson

Le scrap book Henri Cartier-Bresson

Henri Cartier-Bresson est fait prisonnier par les allemands en 1940, après deux tentatives infructueuses, il parvient à s’échapper en février 1943. Pendant ce temps là, le MoMA de New-York, pensant que le photographe avait disparu, commençait à préparer une exposition « posthume » de son travail.

Quand il réapparut, il fut enchanté d’apprendre que cette exposition aurait lieu, bien qu’il fût toujours vivant.

HCB décida de revoir toute son oeuvre et de sélectionner lui-même tout ce qui « tenait ». Il sélectionna et tira plus de 300 images souvent inédites à l’époque puis embarqua pour New York en avril 1946, les tirages dans sa valise. A son arrivée, il acheta un grand album un « scrap book » - dans lequel il colla toutes les images avant de les montrer au MoMA. L’exposition fut inaugurée le 4 février 1947, juste avant la création de Magnum. Dans les années 90, Henri Cartier-Bresson s’intéressa à nouveau à son scrap book et décolla la plupart des tirages mieux les protéger.

La Fondation HCB, maintenant détentrice de l’ensemble, a terminé la restauration qui permet aujourd’hui l’exposition au public d’un corpus inédit tout à fait exceptionnel.

« Le Scrap Book d’Henri Cartier-Bresson » a été exposé à la Fondation HCB du 21 septembre au 22 décembre 2006, dans le cadre du Mois de la Photo à Paris.

Le scrap book Henri Cartier-Bresson
Le scrap book Henri Cartier-Bresson
de Henri Cartier-Bresson, Ute Eskildsen

Le scrap book Henri Cartier-Bresson de Ute Eskildsen
Éditeur: Steidl
Parution: Septembre 2006
Pages: 230
ISBN-13: 978-3865213537

 

    2050