16 novembre 2007 - Accueil du site » Expositions photos »

Robert Adams, On the Edge

Robert Adams, On the Edge

La Fondation Cartier pour l’art contemporain présente du 16 novembre 2007 au 27 janvier 2008 la première exposition personnelle de Robert Adams en France. Entièrement conçue par l’artiste et centrée sur ses préoccupations actuelles, elle permet de découvrir ce grand photographe des paysages de l’Ouest américain.

Sous le titre On the Edge, l’exposition réunit environ cent cinquante photographies qui offrent une vision contrastée de l’environnement, à la fois accablante et pleine d’espoir. Elles sont extraites de trois séries aux résonances communes : West from the Columbia (1990-1992), Time Passes (1990-1992) et Turning Back (1999-2003).

Également exposés, les remarquables ouvrages publiés par Robert Adams depuis 1970 parallèlement à son travail photographique permettent de retracer la brillante carrière de l’artiste et invitent le visiteur à découvrir sa passion plus secrète pour les livres, qui occupent une place privilégiée dans sa pratique artistique.

Robert Adams est né en 1937 à Orange dans le New Jersey et vit actuellement à Astoria dans l’État de l’Oregon. Docteur en littérature anglaise, il enseigne à l’université pendant près de dix ans. Lorsque l’université de Colorado Springs organise un colloque sur les paysages de l’Ouest en 1967, elle le charge d’effectuer un reportage sur la ville de Colorado Springs et sur ses environs. À compter de ce jour, dit-il, j’ai pensé qu’il y avait encore pas mal de choses à explorer.

C’est alors qu’il décide d’apprendre la photographie par lui-même en utilisant un reflex 24x36. Depuis lors, Robert Adams n’a plus cessé de photographier, interrompant son activité uniquement pour publier des livres. Il développe lui-même ses négatifs et travaille avec des formats et des appareils différents (notamment une chambre à soufflet Nagaoka, des Makinon, Nikon et Hasselblad) pour photographier les paysages urbains et ruraux de l’Ouest américain.

Si l’homme est souvent absent de ces images, son influence sur l’environnement n’en est pas moins flagrante : un panneau publicitaire planté sur une colline boisée, des chantiers de construction de banlieues résidentielles, des graffitis perturbant la tranquillité d’un paysage désertique, des forêts ayant subi les conséquences désastreuses de la coupe claire.

Son témoignage attentif et sensible, sa réflexion critique et son engagement politique ont valu à Robert Adams des récompenses prestigieuses comme le Spectrum International Prize for Photography et le Deutsche Börse Photography Prize. Il a également obtenu des bourses de la National Endowment for the Arts et de la fondation Guggenheim, ainsi que la Genius Grant de la fondation McArthur.

Robert Adams a participé à de nombreuses expositions collectives et a présenté des expositions personnelles dans des institutions du monde entier, dont une grande rétrospective au Philadelphia Museum of Art en 1989.

Robert Adams, On the Edge
Robert Adams, On the Edge
On the South Jetty, 1990-91 / tirage 1992 Extrait de la sèrie Time Passes Tirage argentique 22,5 x 27,9 cm © Robert Adams
JPEG - 33.7 ko
Robert Adams, On the Edge
Oregon, 1999-2002, Serie Turning Back 35,6 x 28 cm Tirage argentine Gelatin-silver print © Robert Adams, Courtesy Fraenkel Gallery, San Francisco and Matthew Marks Gallery, New York

source : Fondation Cartier

 

    918