6 avril 2011 - Accueil du site » Expositions photos »

reGeneration2

reGeneration2

Que font les jeunes photographes en ce début du 21e siècle ? Quel regard portent-ils sur le monde ? Dans quelle mesure s’inscrivent-ils dans la tradition, la développent ils ou la rejettent-ils ? Alors que la révolution numérique poursuit son implacable avancée, anéantissant les pratiques établies de longue date, et ce dans chaque domaine de la photographie, est-il possible de prédire le chemin que prendra la nouvelle génération de photographes ? Seront-ils encore attachés à la chambre noire ou vont-ils tous migrer vers le laboratoire numérique ?

reGeneration est l’un des projets les plus vastes et les plus ambitieux du genre a tenté de donner en 2005 des réponses à ces questions, en révélant les travaux de photographes qui figuraient parmi les meilleures artistes de leur génération. Après le succès de cette exposition, qui a circulé dans dix villes à travers l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie, une nouvelle édition dévoile de nouveaux talents en émergence, originaires de 30 pays.

Les conservateurs du Musée de l’Elysée ont opéré leur sélection en examinant plus de 700 portfolios soumis par 120 écoles de photographie, toutes réputées sur le plan international. reGeneration2 présente la créativité et l’ingéniosité de 80 photographes sur le point d’entamer une carrière. Ensemble, ils représentent 48 écoles de photographie réparties dans 25 pays. Tous naviguent dans l’environnement mouvant de ce début du 21e siècle, passant d’un genre à l’autre et/ou d’une technique à l’autre. La grande mobilité géographique de cette génération fait que les distances dans le monde se réduisent : un Européen étudie en Chine, un Japonais aux Etats- Unis et un Péruvien en Europe. Ces jeunes photographes sont sur la voie de laisser leur marque.

reGeneration2 Kristoffer Axén, Suède, né en 1984 ICP - International Center of Photography, New York, Etats-Unis
- Maxime Brygo, France, né en 1984 La Cambre, Bruxelles, Belgique
- Jen Davis Etats-Unis, née en 1978 Yale University School of Art, New Haven, Connecticut, Etats-Unis
- David de Beyter, France, né en 1985 La Cambre, Bruxelles, Belgique
- Sylwia Kowalczyk, Pologne, née en 1978 Edinburgh College of Art, Edimbourg, Ecosse
- Ivar Kvall, Norvège, né en 1983 University of Wales, Newport, Pays de Galles
- Elisa Larvego, Suisse/France, née en 1984 HEAD - Haute école d’art et de design Genève, Suisse
- Di Liu, Chine, né en 1985 CAFA - Académie centrale des Beaux Arts de Chine, Beijing, Chine
- Salvatore Michele Elefante, Italie, né en 1980
- David Favrod, Suisse, né en 1982 ECAL, Ecole cantonale d’art de Lausanne, Suisse
- Robin Friend, Angleterre, né en 1983 Royal College of Art, Londres, Angleterre
- Ya’Ara Oren, Israël, née en 1982 The Midrasha School of Art, Beit Berl, Israël
- Anna Orlowksa, Pologne, née en 1986 Ecole nationale supérieure de cinéma, télévision et théâtre, Lodz, Pologne
- Nicole Robson, Australie, née en 1972 Tasmanian School of Art - University of Tasmania, Hobart, Australie
- Camila Rodrigo Grana, Pérou, née en 1983 Forma, Centro Internazionale di Fotografia, Milan, Italie
- Matthieu Gafou, Suisse/France, né en 1981 CEPV - Ecole de photographie de Vevey, Suisse
- Audrey Guiraud, France, née en 1986 Ecole supérieure des beaux-arts de Nîmes, France
- Chang Kyun Kim, Corée du Sud, né en 1974 Parsons The New School for Design, New York, Etats-Unis
- Geoffrey H. Short, Nouvelle-Zélande, né en 1962 Elam School of Fine Arts, Université of Auckland, Nouvelle Zélande
- Shimin Song, Chine, née en 1983 Beijing Film Academy, Beijing, Chine
- Robert Watermeyer, Afrique du Sud, né en 1983 Michaelis School of Fine Art, University of Cape Town, Afrique du Sud
- Liu Xiaofang, Chine, née en 1980 CAFA - Académie centrale des Beaux Arts de Chine, Beijing, Chine

Lacoste Elysée Prize

A l’occasion de l’exposition reGeneration2 : Photographes de demain, Lacoste lance en partenariat avec le Musée de l’Elysée, un prix dédié à la jeune création photographique. Parmi les 80 photographes de reGeneration2, un jury a nominé 12 artistes prometteurs pour participer au Lacoste Elysée Prize.

En 2010, Lacoste dévoile le nom de code de son célèbre polo, le L.12.12. Le top départ est lancé pour que les 12 nominés s’approprient ou détournent photographiquement les codes du vêtement mythique ! Ils ont tous reçu une bourse de CHF 3.000 et ont eu 3 mois pour réaliser 3 photographies. Le nom du lauréat a été annoncé le 3 décembre 2010 lors d’une réception organisée par ArtReview à Art Basel Miami Beach. Le lauréat de l’édition 2010 est Di Liu, Chine. Le Lacoste Elysée Prize est doté de CHF 20. 000. Il a lieu chaque année.

Cette exposition a été conçue par William A. Ewing et Nathalie Herschdorfer et produite par le Musée de l’Elysée, Lausanne

 

    241