17 juin 2009 - Accueil du site » Expositions photos »

Pierre Terrasson, Gainsbourg

Pierre Terrasson, Gainsbourg

La Lune rousse s’associe aux trois baudets pour ce projet qui rend un hommage à Serge Gainsbourg. Son originalité tient à sa forme et au répertoire, de “The Serge Gainsbourg Expérience” (ré-arrangé, et chanté aux deux tiers en Anglais) tenu de main de maître par Brad Scott (contrebassiste d’Arthur H, d’Alain Bashung, Jacques Higelin, etc...).

Le concert est prolongé par un DJ set sur les reprises de Serge Gainsbourg par les autres. En substance, la partie musicale est agrémentée par trois expos.

Pierre Terrasson maître photographe de la fin des années 80 avec une magnifique expositions de photos sur Serge Gainsbourg.

Des images de Gainsbourg aux trois baudets et une boîte à musique contenant un texte pré-mortem.

Mercredi, Arthur H aura la gentillesse de pousser la chansonnette...

Pierre Terrasson raconte :

« À notre première rencontre, il était photographe. J’avais peint le fond et il avait empoigné mon Nikon F2 avec son 24 mm. Chez lui, il avait le même. On était en terrain de connaissance, on parlait photo et peinture. Puis, on s’est revu, chez lui aussi. L’homme à la tête de chou a posé plus tard au commissariat d’Aubervilliers. Ils étaient au garde à vous quand on a franchi la porte ; là où ils m’avaient collé en garde-à-vue pour excès d’humeur un an auparavant, un jour de pluie. Un faux interrogatoire devant un faux flic : il jouait le jeu de l’acteur, souvent il mettait son œil dans le viseur. Il s’esclaffait : « t’as bien la Marianne dans le cadre », je lui disais « oui Serge ». J’ai fini par mettre l’appareil sur un pied. Puis suivirent la compilation et la série de photos “You’re Under Arrest” prises sur fond de vinyles, dans mon studio. Il a donné 10 000 francs à mon assistant. « Fais toi refaire les dents ! » lui a t-il dit. Il l’a fait. Le gamin a hésité avant de déposer le chèque : il aurait préféré garder la signature. Gainsbarre est passé à autre chose. par Pierre Terrasson. »

Pierre Terrasson, Gainsbourg
Serge Gainsbourg
© Pierre Terrasson

Avec la participation aussi de :

Sébastien Merlet

Sébastien Merlet est un fan éternel de Gainsbourg. À se demander si Serge n’a pas légué une part de lui-même à Sébastien. Celui-ci a monté à Lille, une formidable exposition sur Gainsbourg. Elle s’intitule : « le poinçonneur des Lilas a 51 ans ». Cette expo est tellement complète qu’on y a déniché l’équivalent de 5 mètres carré consacré à Gainsbourg aux trois baudets. Le hall de la salle de concerts accueillera les reproductions de quelques magnifiques pièces, qui nous permettront de découvrir le Gainsbourg de ses débuts.

Angelo Zamparutti

Une interview lucide sonnant comme un testament avant l’heure. nous danserons, non pas la javanaise, mais au son de “Gainsbourg go Home”, projet de DJ StefffGot. Ce large panel de reprises et covers des chansons du maître prouve qu’ils sont nombreux à avoir tenté la périlleuse expérience.

 

    4404