6 octobre 2009 - Accueil du site » Expositions photos »

Michael Kenna Rétrospective

Michael Kenna Rétrospective

La BnF consacre une exposition rétrospective au grand photographe anglais Michael Kenna. Deux cent dix photographies en noir et blanc témoignent de son oeuvre et montrent la puissance de son style reconnaissable entre tous, la liberté de sa vision et le raffinement de ses somptueux tirages argentiques.

Grand voyageur, Michael Kenna est né en 1953 à Widnes, petite ville industrielle du Lancashire. A l’écart des phénomènes de mode et du dogmatisme esthétique, il bâtit, depuis plus de trente ans, un corpus consacré à la représentation du paysage, un paysage enclos dans la délicatesse du petit format, un paysage désert. La présence humaine s’y inscrit cependant « en creux », d’une manière fascinante, fantomatique, par les traces que la vie et l’activité des hommes impriment sur le monde. Longues poses, prises de vues nocturnes ou réalisées à la lumière de l’aube ou du crépuscule, exaltent les contrastes de texture et de matière. La rhétorique du clair et du sombre, savante et raffinée, qui gouverne son oeuvre, nous révèle un visage du monde étrange et personnel.

L’exposition offre une sélection de deux cent dix photographies, couvrant la période 1974-2009. Les images réunies certaines sont inédites marquent les différentes étapes de la carrière de Michael Kenna. L’évolution de son style, l’originalité de ses méthodes de tirage, les modulations infinies qu’il apporte à son sujet unique, le paysage, sont ainsi mises en évidence.

Michael Kenna nous propose davantage un voyage en photographie qu’un travail documentaire sur les pays visités ou sur les problèmes de l’environnement.

L’aspect documentaire y est largement transcendé, il n’en demeure pas moins que ses images offrent à chacun l’occasion de s’interroger sur le rapport de l’homme à la nature et sur les fondements culturels de la notion de paysage. Son oeuvre plonge ses racines dans la grande tradition picturale où se distinguèrent les peintres anglais du 18e et du 19e siècles, Constable, Turner ou Whistler.

L’oeuvre de Michael Kenna trouve en partie son terreau dans la tradition anglo saxonne de l’art jardinier et paysager, qui a également nourri les théories et les actions des artistes du Land art.

Cet arrière plan culturel n’est pas négligeable, mais son oeuvre demeure d’abord ancrée dans l’esthétique du médium photographique lui-même.

Dans cette recherche sur les possibilités de représentation photographique du paysage, dans la conscience de son statut de construction culturelle, résident l’originalité et la puissance de son style.

Des temps de pose de plusieurs minutes à plusieurs heures, des prises de vues nocturnes ou réalisées à la lumière atténuée de l’aube ou du crépuscule, engendrent des contrastes de texture et de matière, qui, autant que la qualité de ses tirages aux sels d’argent et le raffinement de ses virages, constituent la signature de son style. Il en naît une qualité intemporelle et une parfaite homogénéité visuelle qui permettent à ses oeuvres anciennes et récentes de voisiner harmonieusement. Une narration paysagère s’offre ainsi à la libre imagination des spectateurs.

Parcours de l’exposition :

Si l’évolution qu’a connue l’oeuvre de Michael Kenna en plus de trente ans paraît évidente, elle s’est produite avec bonheur et subtilité, sans ruptures spectaculaires, la variété des pays visités n’y a pas engendré de forts hiatus. Le parcours de l’exposition se propose de faire découvrir la solidité de son vocabulaire plastique, qui soutient les interprétations et les modulations apportées au thème unique du paysage. Mises en relief de certaines constantes, contrastes de traitement, mystères et surprises viennent ponctuer le déroulement des images, structuré en sept chapitres fondés sur les grands thèmes de l’oeuvre. Si la chronologie ne préside pas à la visite, elle demeure néanmoins largement perceptible.

Les divers thèmes du parcours de l’exposition :

Michael Kenna Rétrospective Early works - OEuvres de jeunesse
- Industrial Beauty - Beautés industrielles
- Urban Geometry - Géométrie urbaine
- Genius Loci, Dealing with Ghosts - Genius loci, commerce avec les fantômes
- The Sea - La mer
- Line and Space - la ligne et l’étendue
- In Solitary Parks - Dans les parcs solitaires
- Far East - Orient extrême
- The Tree -Eloge de l’arbre

JPEG - 39.7 ko
Michael Kenna Rétrospective
© Michael Kenna

 

    2006