18 novembre 2009 - Accueil du site » Expositions photos »

Mauritanie

Mauritanie

Je vis au Sénégal depuis de longues années, la Mauritanie a toujours été une attraction très vive pour moi. Pays frontalier au nord, un peu au-delà de St Louis du Sénégal. De l’autre côté du fleuve.

C’est un trait d’union entre le Maghreb au nord, et l’Afrique noir au sud. Plus proche par leur culture avec le Maroc qu’avec le Sénégal. La chaleur y est omniprésente mais très supportable car sans humidité. Le routes y sont impeccables, particulièrement celle, récente, reliant d’une traite Nouakchott à Nouadhibou, 580 km de goudron quasiment en ligne droite.

Je l’ai parcouru de nombreuses fois et principalement en dehors des routes et pistes balisées. Grâce à l’un de mes clients, Total Mauritanie, j’y ai réalisé de nombreux reportages afin de récolter des images pour illustrer leurs calendriers prestiges. J’y ai rencontré des ethnies très différentes mais toujours merveilleusement accueillantes.

Des oasis au détour de dunes immenses et toujours des hommes, des femmes, des enfants solitaires, marchant vers on ne sait où, toujours une surprise dans ces immensités de sable doux et redoutable.

A ces images d’illustration ont succédé des commandes pour des Organismes internationaux, notamment Plan international et l’IRD. Là, il s’agissait, en plus de communiquer avec l’environnement, d’aller à la rencontre de mon sujet : " les migrations transfrontalières " donc des hommes et des femmes loin de leurs racines et en transit... sans papiers. Ce travail est toujours en cours.

La Mauritanie est un pays très particulier. Avec plus de dromadaires que d’habitants et des immensités désertiques accueillantes et apaisées, sauf lors de terribles tempêtes de sables... Au Nord Est, Nouadhibou, frontière avec la Sahara Occidental, bordée au-delà de l’unique voie ferrée par des champs de mines anti-personnelles immenses. Le train qui transporte le minerai en provenance de Zoueratte est interminable avec ses 2 à 3 km de wagons. Il est tiré et poussé par 6 motrices. Ce fut jusque récemment, le plus long train du monde. Dans la baie de Nouadhibou, des dizaines de coques de cargos et de chalutiers terminent leur vie, créant un décor impressionnant.

Les mauritaniens sont des gens paisibles, contemplatifs, amoureux de leur pays. Ils pratiquent un Islam pur et ne comprennent pas l’intégrisme. Discuter avec eux, la nuit, sur le sable chaud des dunes, sous un ciel incroyable et autour d’un feu et d’un thé vert à la menthe est un pur bonheur.

Mauritanie
Mauritanie
© Serge Villain

 

    253