26 mars 2008 - Accueil du site » Expositions photos »

L’Occupation photographiée en couleur

L'Occupation photographiée en couleur

La Bibliothèque historique de la Ville de Paris présente, jusqu’au 1er juillet, 250 photographies inédites sur la vie parisienne pendant l’Occupation et la Libération. Des images en couleurs prises par André Zucca, rare photographe français autorisé par la puissance occupante à disposer de films couleurs.

Il s’agit là d’un témoignage saisissant de la vie quotidienne des Parisiens pendant les années noires, de l’Occupation à la Libération. Toutes les photographies sont issues de l’exceptionnel fonds détenu par la Bibliothèque - près de 7000 clichés sur le Paris occupé (6000 clichés noir et blanc et 1200 photos couleur). Les photographies présentées ont fait l’objet de corrections minutieuses, qui ont permis de restituer les couleurs avec exactitude.

Un parcours articulé autour de quelques lieux emblématiques parisiens

L'Occupation photographiée en couleur La Concorde, les Champs-Élysées, Luna-Park à la porte Maillot, le bois de Boulogne, les courses à Auteuil.
- La Concorde, Madeleine, Opéra, les boulevards jusqu’à République.
- La Concorde, la Seine et ses rives droite et gauche, le quartier latin, le Trocadéro.
- La Concorde, les Tuileries, la rue de Rivoli, les Halles, le Marais, le gare de Lyon, Bastille, Vincennes et la Foire du Trône.
- La Concorde, Saint-Lazare, la place et le boulevard de Clichy, Montmartre, les puces de Saint-Ouen, Belleville et Ménilmontant.

André Zucca (1898-1973)

Après de nombreux reportages à travers le monde, André Zucca devient l’un des photographes de presse les plus actifs dès 1937. Correspondant de guerre pour France Soir et pour Paris Match en septembre 1939, André Zucca est réquisitionné par l’occupant en 1941 pour participer au magazine de propagande Signal, bimensuel diffusé dans les pays occupés.

De toutes les photographies présentées dans l’exposition, pas une seule ne fut publiée dans la publication nazie, qui réservait la couleur aux seules photos de guerre.

A la Libération, André Zucca perd sa carte de presse et est écarté de la profession de journaliste.

Ses photographies relèvent d’une démarche très personnelle, fruits de longues promenades à travers Paris. Zucca parcourt en effet Paris en tous sens et semble poursuivre la réalisation d’une oeuvre, en utilisant une technique nouvelle : la couleur. Il a probablement en permanence deux boîtiers sur lui : pour le noir et blanc, son fidèle Rolleiflex 6/6 avec lequel il a déjà fait le tour du monde et pour la couleur, un 24/36 Leica. Et quelques simples pellicules de 15 Asa…

JPEG - 58.2 ko
L’Occupation photographièe en couleur
par Bibliothèque historique de la Ville de Paris

Bibliothèque historique de la Ville de Paris

- 22, rue Malher (4e)
- Tél. 01 44 59 29 60
- Du 20 mars au 1er juillet 2008
- Du mardi au dimanche de 11h à 19h
- Entrée : 4 euros / 2 euros (tarif réduit)
- Métro : ligne 1
- Bus : 69, 76, 96

 

    805