21 septembre 2011 - Accueil du site » Expositions photos »

L’Afrique à La Fnac

L'Afrique à La Fnac

La photographie africaine est sur le devant de la scène en cette fin d’année : thème de Paris Photo, elle est aussi au coeur de la programmation du musée du quai Branly avec « Photoquai ». La Fnac, partenaire de la première heure des rencontres photographiques de Bamako, a le privilège de posséder dans sa collection certaines oeuvres africaines majeures grâce à sa politique d’acquisition, et choisit aujourd’hui de les présenter au grand public à Paris Photo. Les galeries photo de la Fnac présenteront également les expositions de Titouan Lamazou, Uche Okpa Iroha et de Philippe Bordas dans ses galeries des Ternes et des Halles, récemment rénovées.

La Fnac renoue avec un cycle d’événements photographiques, en vous proposant des instants exceptionnels : Open Show à la Fnac des Halles le 20 octobre, journée de rencontres le 22 octobre en partenariat avec Réponses Photo, Africa 24, Afrique in visu et Olympus, en présence de Natacha Wolinski, Laurence Leblanc, Philippe Bordas, Christian Caujolle, Philippe Guionie, Sylvie Hugues, et vernissage et rencontre avec Titouan Lamazou le 3 novembre à la Fnac des Ternes.

Under the Bridge Life & Finding Rest par Uche Okpa Iroha

La Fnac présente « Under the Bridge Life » et « Finding Rest » d’Uche Okpa Iroha, membre fondateur du collectif photographique nigérian BlackBox. « Uche Okpa Iroha dit qu’il a appris la photographie dans la rue et c’est dans celle-ci qu’il tire la majeure partie de son inspiration. Il faut imaginer Lagos et ses 15 millions d’habitants, mégalopole assourdissante, organique et palpitante. Une Babel tentaculaire de sons, de langues, de bruits et de couleurs. (...) Sa série « Under the Bridge Life », non dénuée de poésie, interroge le quotidien et illustre le fossé existant entre les différentes couches sociales de Lagos, ville scarifiée par un réseau complexe de routes et de ponts. Au-dessus du pont, il y a la vie économique officielle, le bitume, les buildings, les 4x4 et les golden boys. Sous le pont, il y a la vie économique officieuse, la terre battue, les vendeurs à la sauvette, les billets en petite coupure qu’on s’empresse de dépenser et quelques chèvres errantes. (...) Son travail, sorte de street photography, témoigne de son empathie pour ces damnés de la ville. Dans la série « Finding Rest », il s’est photographié en train de se reposer en pleine rue, de Lagos à Dakar. Car la rue africaine est ainsi : elle ne dort jamais. Poussés par la crise du logement et des transports, nombreux sont les petits marchands qui préfèrent dormir devant leur boutique le soir venu… Uche Okpa Iroha met un point d’honneur à faire corps avec son thème et revendique dans ses reportages une filiation avec la photographie sociale. Pour lui, la photographie est le médium du changement, de la prise de conscience. » Olivia Marsaud, rédactrice en chef d’Africa 24 Magazine

Les chasseurs du Mali par Philippe Bordas

Fnac des Halles 22 Octobre à 16h30

Couverts d’amulettes et de talismans, armés de fusils d’un autre temps, les chasseurs du Mali sont la mémoire intacte du Moyen Âge africain, où cohabitaient islam et animisme. Ils obéissent aux mêmes lois que les cavaliers et soldats du Soundjata Keïta (1190-1255) et transmettent l’histoire orale de son empire, qui s’étendait du Sahara jusqu’à la forêt équatoriale, de l’Océan Atlantique à la Boucle du Niger. Les chasseurs forment une confrérie initiatique où les hommes sont recrutés par cooptation, sans considération de naissance, d’origine ou de classe. Ils sont à la fois l’autorité villageoise, les dépositaires de la justice, d’une tradition culturelle, et les maîtres des savoirs. Face à la corruption et au chaos générés par le néo-colonialisme et la mondialisation libérale, la puissance transnationale des chasseurs traditionnels constitue l’un des socles spirituels de l’Afrique.

La Fnac, en présentant Les Chasseurs du Mali et en aidant l’exposition de Philippe Bordas à l’Institut Français de Bamako, soutient la 9e édition des Rencontres Photographiques de Bamako, dont l’enseigne est partenaire depuis leur création.

Hors les murs, retrouvez le Festival international de Bamako à Paris Photo, qui expose une sélection d’environ 30 images issue de la collection Fnac pour illustrer la photographie africaine historique. Découvrez ainsi l’histoire de la Fnac et de la photographie africaine, grâce aux clichés de Malick Sidibé, Cornelius Augustt, Adama Kouyaté, André Nonga Tassembédo et Santu Mofokeng.

Portrait de Famille par Baudouin Mouanda

Fnac Forum des Halles // vendredi 11 à 17h et samedi 12 novembre à 11h

La Fnac renoue avec la tradition du portrait de famille et proposera tout au long de l’année plusieurs studios photo. Pour cette première séance, le public aura la possibilité, sur simple inscription, de repartir avec son portrait réalisé par Baudouin Mouanda. Ce jeune jeune photographe africain a connu un grand succès en France grâce à son travail sur la Sape africaine.

Né en 1981 à Ouésso au Congo, Baudouin Mouanda est un photographe congolais de talent, coordonnateur du collectif Génération Elili et membre d’Afrique in visu.

Cet artiste débute sa carrière en 1993, grâce à l’appareil photo de son père, obtenu une fois « son examen d’entrée au collège » acquis. Après quelques années à étudier le droit à l’université de Brazzaville, il chronique la vie brazzavilloise et se fait surnommer « Photouin ». Son premier travail, « Les séquelles de la guerre », montre une photographie sensible des événements qui ont endeuillé le Congo. Il sera par la suite exposé à la Biennale de Bamako organisée par Culturesfrance et recevra le prix de la Fondation Blachère, le prix Jeune talent et le soutien de Bolloré Africa Logistics.

En 2007, il bénéficie d’une résidence à Paris au CFPJ (Centre de formation et de perfectionnement des journalistes), et à Bruxelles à l’École Supérieure des Arts de l’Image Le 75. C’est là que sa route croise celle de Congolais de Paris et notamment des fameux rois de la sape, les « sapeurs », et leur philosophie baptisée « sapologie ». De retour à Brazzaville en 2008, il photographie les plus beaux « sapeurs » de la capitale congolaise. Ses photographies de la sape sont sélectionnées en 2009 dans le cadre de l’exposition « L’art d’être un homme » au musée Dapper à Paris et au musée des Confluences à Lyon. En 2011, il bénéficie d’une résidence au Deveron Arts en Écosse, à Gasworks à Londres et à Rio de Janeiro au Brésil.

La bourse « Visa pour la création 2009 » de Culturesfrance et sa résidence de recherche à Libreville au Gabon lui ont également permis d’avancer un travail sur le « Hip Hop et société », présenté en 2010 aux Rencontres d’Arles. En parallèle, il couvre les candidats à la magistrature suprême en Afrique francophone et collabore avec des ONG - le CICR au Congo et plusieurs journaux parmi lesquels, l’hebdomadaire Jeune Afrique, Planète Jeune, Afrique magazine et plusieurs publications dans des catalogues et journaux étrangers, Le Monde, L’Express Styles, L’Humanité, le magazine Photo, Afrique Asie, Zam Magazine…

L'Afrique à La Fnac
L’Afrique à La Fnac
&copy Uche Opka Iroha

Toutes les dates

Philippe Bordas

  • Les chasseurs du Mali
  • PARIS FORUM DES HALLES - 18 octobre / 21 décembre

Uche Okpa Iroka

  • Under the Bridge Life & Finding Rest
  • PARIS FORUM DES HALLES - 18 octobre / 21 décembre

Titouan Lamazou

  • Ténèbres au paradis, Africaines des Grands Lacs
  • TERNES - 18 octobre / 31 décembre
  • BORDEAUX - 26 octobre / 31 décembre

Les visages de la paix

  • Exposition de la fondation Chirac
  • MONTPARNASSE - 4 novembre / 2 décembre

Dulce Pinzon & Fernando Montiel Klint

  • Jeunes artistes mexicains
  • LILLE - 26 octobre / 31 décembre
  • PERPIGNAN - 26 octobre / 31 décembre

Anastasia Taylor-Lind

  • Siberian Supermodels & Women of the Cossack
  • LYON BELLECOUR - 28 octobre / 31 décembre
  • NANTES - 26 octobre / 31 décembre
  • POITIERS - 27 octobre / 19 novembre

Cédric Gerbehaye

  • Land of Cush
  • MONACO - 28 octobre / 31 décembre
  • TOULOUSE - 28 octobre / 31 décembre
  • POITIERS - 27 octobre / 19 novembre

Stanislas Guigui

  • Cabaret New Burlesque
  • NICE - 28 octobre / 28 novembre

Franck Gérard

  • Sur la Terre
  • TOULON - 28 octobre / 31 décembre

Photo Folio Review d’Arles

  • Exposition collective des laurétas
  • STRASBOURG - 26 octobre / 14 novembre
  • MARATHON PHOTO FNAC CANON DE MARSEILLE

Exposition collective des lauréats

  • MARSEILLE CENTRE BOURSE - 12 novembre / 6 janvier

 

    310