5éme Festival Photo Peuples & Nature

5éme Festival Photo Peuples & Nature

Le plus grand Festival Photo en plein air de France. Créé en 2004 par Jacques Rocher, homme passionné d’art photographique et entrepreneur très attentif à la protection de la nature, le Festival Photo Peuples & Nature de La Gacilly s’apprête à inaugurer sa 5e édition. Ouvert à tous, entièrement gratuit, le Festival va une nouvelle fois transformer le village breton de La Gacilly en véritable galerie d’art en plein air. 200 clichés grand format y seront présentés sans interruption pendant quatre mois à travers 700 m² d’exposition au grand air. 150 000 visiteurs sont attendus dont 10 000 lors du vernissage le 31 mai prochain ! Le Festival poursuit sa mission de sensibilisation aux enjeux environnementaux d’aujourd’hui et de demain.

LES EXPOSITIONS :

GALERIE DU LABYRINTHE VÉGÉTAL
5éme Festival Photo Peuples & Nature PATRICK BARD - AMAZONIE : UN MONDE EN SUSPENS

On dit que l’Amazonie est le poumon de la planète. C’est son organe le plus vital. Un coeur gros comme ça, irrigué par le plus long fleuve du monde, l’Amazone, et ses 1 100 affluents, comme autant de réseaux veineux qui confèrent à ce vaste territoire une pure richesse, sa biodiversité, avec 30 000 espèces identifiées, les deux tiers de la faune et de la flore mondiales. Une immensité telle que certains s’autorisent à s’y servir, sans tenir compte des dégâts écologiques qu’ils occasionnent.

- XAVIER DESMIER - VERS UN RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ?

En 1937, Paul-Emile Victor a réussi l’exploit de traverser le Groenland d’ouest en est. Il vécut une année au coeur d’une famille inuit, « Eskimo parmi les Eskimos ». Au péril de sa vie, il affronta les conditions polaires les plus difficiles. Emerveillé par cette terre inconnue, ce grand humaniste fût un pionnier du mouvement écologique. Soixante-dix ans plus tard, Xavier Desmier accompagne son fils Stéphane Victor pour revivre l’incroyable expérience de l’explorateur. Aurores boréales, glaciers, fjords sauvages, montagnes enneigées, les photographies semblent témoigner d’une beauté intemporelle… Mais au-delà de ces images féeriques, cette exposition donne l’alerte : le réchauffement de la planète fait fondre la banquise, empêchant hommes et animaux de se déplacer. Si, en à peine 50 ans, les peuples Inuit (environ 100 000 personnes) ont su créer un nouvel équilibre entre traditions ancestrales et vie moderne, celui-ci est aujourd’hui menacé par la fonte des glaces.

GALERIE DU BOUT DU PONT - AGENCE MAGNUM - PAYSAGES DE CHINE : MONTAGNES ETERNELLES, PEKIN ACTUEL

Des paysages naturels d’une Chine éternelle aux paysages urbains du Pékin d’aujourd’hui, cette exposition présente les visions contrastées de l’Empire du Milieu en 2008. Plusieurs photographes de l’agence Magnum font dialoguer leurs regards d’auteurs en même temps que ces réalités si différentes mais complémentaires que sont ces paysages.

GALERIE DU GRAND CHENE
- GERRY ELLIS/DR KATHERINE FENG ET HOU YIMIN - PANDA : LE RETOUR A LA VIE

« Ours noir et blanc » découvert en 1869 par le père David, missionnaire français au Sichuan, le panda fascine immédiatement les naturalistes du monde entier. On sait qu’il est appelé « ours-chat » par les chinois, qu’il se nourrit d’une bonne trentaine de kg de bambou par jour et qu’il a des difficultés à se reproduire ; on sait aussi que sous son air de peluche aux habits bicolores, aux oreilles rondes et aux yeux noircis, c’est un animal très dangereux.

GALERIE DE L’AMPHITHEATRE
- AGENCE REUTERS - LA CHINE FACE AU DEFI ECOLOGIQUE

Miracle économique depuis 20 ans avec une croissance de 8% par an, la Chine accumule les records en terme d’atteintes à l’environnement : 70% des cours d’eau contaminés, 16 des 20 villes les plus polluées du monde, dépassement, dès 2007, des Etats-Unis pour l’émission de gaz à effet de serre, plus de 1 000 nouvelles voitures par jour à Pékin… En parallèle, une centrale au charbon est mise en service chaque semaine et, si rien n’est fait, la Chine devra installer d’ici à 2012 l’équivalent de 22 barrages des Trois Gorges pour assouvir sa soif d’énergie. Et pourtant, les concepts de biodiversité, de lutte contre le changement climatique, de croissance durable sont devenus en très peu de temps des thèmes centraux en Chine. L’exposition présente, sous forme de grands panneaux thématiques, un état des lieux des enjeux écologiques en Chine vu par l’agence Reuters, leader mondial du photojournalisme. Des images fortes et impressionnantes des grands chantiers, de la surpopulation, des centres de productions énergétiques ou encore de recyclage, qui couvrent l’ensemble de ce territoire aussi vaste que varié, et dont la frénésie de développement ne connaît de comparaison nulle part ailleurs.

GALERIE DE L’AFF
- PIERRE DE VALLOMBREUSE - BADJAOS : LES DERNIERS NOMADES DE LA MER

Pierre de Vallombreuse s’est donné cinq ans pour mener à bout un essai photographique sur « Les Hommes Racines ». La vocation principale de ce projet est de montrer la relation intime qui lie l’homme à son environnement, afin de promouvoir une réflexion sur l’humanité durable dont le corollaire est la protection de la nature. Présentant au public des images accessibles à tous, avec une forte dimension esthétique, le projet témoigne de l’implication des cultures autochtones dans l’actualité. En rencontrant des peuples solidement ancrés dans leur territoire, et d’autres, déracinés, qui tentent de retrouver une partie de leur identité, ce travail montre la profonde mutation de la nature originelle au monde contemporain.

GALERIE DE LA RUE LAFAYETTE
- OLIVIER FOLLMI - AFRIQUE : ECOLOGIE ET SPIRITUALITE

« Sagesses de l’Afriques » est une exposition inédite au coeur du continent noir, loin des habituels clichés médiatiques, ceux de la guerre, de la famine, des épidémies ou de la souffrance, mais au contraire de peuples riches de leurs cultures, de leurs origines et de leurs traditions : qui s’inscrivent dans un rapport à la fois de complicité sensorielle et quasi divine avec la Terre.

GALERIE DE L’OFFICE DU TOURISME
- PATRICK WALLET - PORTRAITS DE PLANTEURS

On ne plante pas un arbre pour soi, mais pour le futur, les Anciens le savaient bien. Aujourd’hui, les forêts naturelles régressent au rythme annuel de près de 16 millions d’hectares ! C’est pour reboiser la Terre que le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) a lancé l’initiative « Plantons pour la planète ! », la campagne pour un milliard d’arbres. A travers le monde, individus et organisations, d’horizons aussi divers que la société civile, le secteur privé ou l’Etat, sont encouragés à planter des arbres. L’objectif est de planter au moins un milliard d’arbres à travers le monde chaque année.

GALERIE DU RELAIS POSTAL - ALLAIN BOUGRAIN-DUBOURG - CURIEUX DE NATURE

Célèbre pour ses prises de position en faveur des oiseaux mazoutés, des migrateurs abattus illégalement ou des éléphants braconnés, Allain Bougrain-Dubourg se définit lui-même comme un « curieux de nature ». C’est inlassablement qu’il arpente la planète, appareil photo en bandoulière, pour nous rapporter les images de ses aventures et de ses découvertes. Tel un manifeste, ces photographies témoignent des relations variées et complexes entre l’homme et l’animal et nous invitent à nous interroger sur l’absurdité de pratiques culturelles, sur les humiliantes volontés d’asservissement, sur les fatalités induites par la difficile cohabitation entre hommes et animaux sur un territoire qui n’est pas extensif.

GALERIE DES HALLES
- OLIVIER GRUNEWALD - VOLCANS DU MONDE

« Les fous ! », s’écrie-t-on à propos de ces passionnés qui, comme Olivier Grunewald, sont prêts à tout quitter pour partir à l’assaut des volcans. Ces fous sont irrésistiblement attirés par la puissance suprême de la Terre, des scénarios de création du monde, et par la sensation de marcher sur un sol plus jeune qu’eux. Le coeur de ces aventuriers chavire au bord de torrents de laves incandescentes, s’emballe au rythme des gerbes de matières en fusion. Emus par tant de beauté et bercés par le ressac du magma, ils s’endorment sur les entrailles encore chaudes de l’écorce terrestre. La Terre a de quoi satisfaire leur douce folie : elle compte près de 1 500 volcans actifs et chaque jour, 10 à 30 d’entre eux sont en éruption. Les volcans font peur, les volcans fascinent ; ils sont à l’origine de l’évolution du globe terrestre, de l’atmosphère, des océans et des continents.

GALERIE DE LA RUE SAINT-VINCENT
- AGENCE COSMOS - 30 ANS DE COSMOS, POUR UNE CHRONIQUE DES HOMMES

Septembre 1978. Au fin fond de la forêt équatoriale, un pasteur nommé Jones entraînait dans la mort 914 de ses adeptes. C’était le suicide collectif de Guyana. Un photographe était sur les lieux. Un scoop journalistique qui marqua la naissance de l’agence Cosmos. Pascal Maitre, George Steinmetz, mais aussi Bruno Stevens, Serge Sibert, Dieter Telemans, Frédéric Noy, JB Russell et tous les autres, ont dressé un portrait de l’homme dans son environnement. L’homme et cette nature qu’il admire, qu’il subit ou qu’il malmène suivant les circonstances. Cet homme qui chasse dans la jungle d’Irianjaya et a perché sa maison au faîte des arbres, est-il le même que celui qui parvient à survivre au milieu des ruines de la guerre ? Certainement, parce qu’en fin de compte, l’instinct de vie est le plus fort et que la grande force de l’homme est de s’adapter malgré la violence des éléments ou des conflits.

GALERIE DU PORT
- COLLECTIF AMATEURS - LES PEUPLES DE LA MER

Après les Peuples du Sel en 2007, Image Sans Frontière, 2ème organisation internationale de photographes, partenaire du festival depuis sa création, présente les « Peuples de la Mer » : les hommes en harmonie avec la mer avec leurs traditions de pêche, les compétitions sportives, ses activités de plage etc., les hommes en prédateur et destructeur de cet environnement avec les pollutions engendrées, bateaux poubelles, dégazages, marées noires, gigantisme des bateaux, cimetières marins etc. les hommes réconciliés avec la mer, les aménagements, l’architecture etc. Sélection de 20 images parmi le très grand nombre de photos reçues de la Suède, des Pays-Bas, de la Belgique, d’Espagne, d’Italie, de Chine, du Bengladesh, du Vietnam et bien sûr de France.

JPEG - 34.9 ko
5ème Festival Photo Peuples & Nature
de La Gacilly

Source : www.festivalphoto-lagacilly.com

Date : du 30 mai au 30 septembre 2008
- Gratuit et ouvert au grand public pendant toute la durée du festival.
- Renseignements : 02 99 08 68 00

Hébergement :
- Pour plus d’informations sur le Pays de La Gacilly : www.paysdelagacilly.com
- Pour plus d’informations sur le Pays de Redon : www.tourisme-pays-redon.com

Venir à La Gacilly :
- Situé à l’Ouest de la France en Bretagne Sud. Proche des trois villes de Rennes, Vannes et Nantes.

Par la route :

DEPUIS RENNES
- Rejoindre la D177, direction Aéroport/St-jacques de la Lande. Puis, suivre la direction de Redon. Emprunter ensuite la sortie Pipriac. Traverser Pipriac et rejoindre la D777, direction La Gacilly.

DEPUIS NANTES
- Rejoindre la N165, direction Vannes. Emprunter la sortie Pontchâteau. Puis, suivre la direction Redon sur la D773. Traverser Redon. Continuer sur la D873/D777, direction La Gacilly.

DEPUIS VANNES
- Rejoindre la N166, direction Ploermel. Emprunter la sortie Malestroit et continuer sur la D10. Traverser Malestroit et continuer sur la D776/D8, direction La Gacilly

Par le train
- TGV Paris Montparnasse/Redon : durée du trajet 2h45 Redon/La Gacilly : durée du trajet 15 min en voiture

 

    1187