Willy Ronis - Biographie

Willy Ronis - Biographie

Willy Ronis est né au pied de Montmatre le 14 août 1910. Il a appris la photographie dans l’atelier de son père et a été un photographe accompli tout de sa vie. Les photos de Willy Ronis sont visible dans des expositions nombreuses en France et à l’étranger, organisées respectivement par l’Agence Rapho et par la Direction du Patrimoine. Il a été attribué des prix si nombreux qu’il est impossible de les noter tous. En 1983, en présence du ministre de la culture, il a donné une collection de son travail, y compris tous les négatifs, à la ville de Paris. En regardant le travail de Ronis nous voyons une combinaison de cadeau et de préparation. Les photographies de Willy Ronis rendent invariablement de la bonne sensation, au sujet de vous-même, au sujet du monde, au sujet de la vie. Sa photographie ne se concerne pas par des interprétations intellectuelles l’unes des de la photographie conceptuelle plus moderne, mais par l’activité de la vie, montrant la visionneuse pour devenir une partie de la scène par l’honnêteté sans prétention fine de ses compositions.

Biographie de Willy Ronis

Willy Ronis - Biographie 1910 Naissance à Paris. Lycée. Bac Lettres, un an de Droit. Dessin, violon, harmonie.
- 1926 Premier appareil. Photos de vacances.
- 1927 Premières photos de Paris.
- 1932 Par obligation familiale, entre à l’atelier photographique de son père.
- 1934 En marge, premières photos à caractère social.
- 1936 Mort du père. Abandon de l’atelier. Premières parution dans la presse périodique. Rencontre Chirn. Reportage sur le Front Populaire.
- 1937 Décide d’être photographe-reporter-illustrateur indépendant. Continue à archiver sur Paris et la montagne. Achat du premier Rolleiflex. Amitié avec Capa. Premier reportage pour Plaisir de France. Reportages à l’Expo 37, sur la colonie de vacances de Villejuif en Dordogne.
- 1938-1939 Reportages sociaux (grève chez Citroên-Javel). Croisières au pair en Italie, Tunisie, Grèce, Yougoslavie, Albanie (documentation pour une agence de voyages). Travaux suivis pour le Tourisme et la SNCF à travers la France en moto-camping.
- 1941-1944 Régisseur d’une troupe théâtrale ambulante en zone sud. Aide-décorateur de cinéma. Assistant dans un studio de portrait à Toulon. Peintre sur bijoux avec Marie-Anne, qu’il épousera en 1946. Enseignant polyvalent dans un centre de formation textile à Amplepuis. Retour à Paris en 1944.
- 1945-1949 Grand reportage sur le retour des prisonniers pour la SNCF. Reportages nombreux sur divers sujets. Membre du Groupe des XV. Entre à l’agence Rapho. Parallèlement, travaux pour l’industrie, la publicité, la mode. Continue ses prises de vue sur Paris.
- 1947 Prix Kodak et Nombreuses séances, à tout hasard, à Belleville et Ménilmontant.
- 1950 Le congrès de la Paix à Varsovie.
- 1952 Le Festival du Filin à Cannes. Collabore aux annuaires internationaux. Médaille d’Or à la Biennale de Venise en 1957. Contrat avec Vogue (1958-1959). - 1958 Premiers voyages en RDA et Prague. Activité dans l’enseignement : IDHEC, Estienne, Vaugirard.
- 1960-1970 Illustrations pour diverses publications, administrations et éditions pour le Musée et la Fondation Vasarely.
- 1972 Quitte Paris pour le Midi. Cours hebdomadaire aux Beaux-Arts d’Avignon, à la Faculté des Lettres d’Aix en Provence ; à la Faculté des Sciences à Marseille. Direction d’un stage à la Maison des Jeunes à Arles. Reportages-couleur pour des éditeurs parisiens.
- 1979 Grand prix national des Arts et des Lettres pour la Photographie. Mission Photographique pour la Direction du Patrimoine. Direction d’un stage au Festival-Photo du Trégor à Lannion, avec Guy le Querrec et Dennis Stock.
- 1980 Invité d’honneur aux Rencontres Internationales d’Arles.
- 1981 Prix Nadar pour l’album "Sur le fil du hasard" paru en 1980. Voyages à Rome, New York et Philadelphie. Direction d’un stage au Centre de Documentation de Venise au Palais Fortuny.
- 1983 Retour à Paris. Signature de la donation de ses archives à l’Etat (effet post mortem).
- 1985 Rétrospective officielle au Palais de Tokyo (accueil de la donation). Nommé Commandeur dans l’ordre des Arts et des Lettres. Invité d’honneur à la Biennale Internationale de l’Image à Nancy. Plusieurs rééditions.
- 1989 Donation complémentaire. Nommé Chevalier de la Légion d’Honneur.
- 1990 à ce jour Nombreuses expositions en France et à l’étranger, organisées respectivement par l’Agence Rapho et par la Direction du Patrimoine. voyage à la Réunion. Nominations : en 1993 membre de la Royal Photographic Society of Great Britain. En 1995, Officier dans l’Ordre du Mérite. Sortie de plusieurs livres.

Bibliographie de Willy Ronis

- La montagne de Willy Ronis, Terre Bleue 2006
- Willy Ronis Paris-couleurs de Willy Ronis, Le Temps qu’il fait 2006.
- Ce jour-là - Willy Ronis, Mercure de France 2006.
- Paris, éternellement de Willy Ronis, Daniel Karlin, Hoêbeke, 2005.
- Willy Ronis : La Vie En Passant de Willy Ronis, Prestel 2005.
- Derrière l’objectif : Photos et propos, Willy Ronis, Hoêbeke, 2001.
- Willy Ronis, de Willy Ronis, Bertrand Eveno, Filigranes, 2000.
- Belleville, Ménilmontant, de Willy Ronis, Didier Daeninckx, Hoêbeke, 1999.
- Provence de Willy Ronis, Edmonde Charles-Roux, Hoêbek,e 1999.
- Willy Ronis, Centre National de la Photo (Photo poche), 1997.
- Les Sorties du dimanche de Willy Ronis, Noêl Simsolo, Nathan, 1997.
- Willy Ronis, Paris Musées, Paris, 1996.
- Autoportrait, Willy Ronis, Fata Morgana, 1996.
- A nous la vie ! : 1936-1958, de Willy Ronis, Didier Daeninckx, Hoêbeke, 1996.
- Toutes belles, de Willy Ronis, Régine Deforges, Hoêbeke, 1992.
- Mon Paris, Willy Ronis, Denoêl, 1985
- Sur le fil du hasard, Willy Ronis, Contrejour, Paris, 1980.

 

    2999