Robert Doisneau - Biographie

Robert Doisneau - Biographie

Né le 14 avril 1912 à Gentilly (Val d’Oise) dans une famille de petits bourgeois toute vouée à la cause de l’entreprise familiale de plomberie, Robert Doisneau passe une enfance difficile dans une ambiance imprégnée par des valeurs rigides de sérieux et d’application. Robert Doisneau est décédé le 1er avril 1994 à Paris, il aurait eu 82 ans le 14 avril. Sa scolarité n’est pas non plus un long fleuve tranquille au sein de la petite école communale de Gentilly et c’est avec un grand soulagement que son entourage le voit réussir le concours d’entrée à l’école Estienne en 1925.

Les deux dernières années de sa vie sont hélas également marquées par le triste et trop médiatisé procès du “baiser de l’hôtel de ville” (photographie prise en 1950). Cette affaire de droit à l’image laissera Robert Doisneau très amer et désabusé. C’est un artiste déjà très fatigué par une vie certes bien remplie mais peut-être aussi par l’énorme déception de cette mauvaise “farce” qui disparaît le 1er avril 1994 à Paris.

Le diplôme de graveur-lithographe en poche, Robert Doisneau est formé à la photographie par André Vigneau. Il devient rapidement photographe indépendant pour l’agence Rapho.

Il vend ses clichés à la plus part des magazines français mais aussi internationals. Reçoit le prix Kodak en 1947 et le prix Niepce en 1956. Ce pechêur d’images est célèbre pour ses clichés d’écoliers et d’individus croisés dans les rues de Paris, tel le couple s’échangeant Le baiser de l’Hôtel de Ville.

Mais ces oeuvres remplis de légèreté et d’humanisme font parfois oublier le caractère révolté du photographe, s’évertuant à traduire par images sa haine de la guerre, ses inquiétudes vis-à-vis du capitalisme et de ses méfaits dans la banlieue.

Il a immortalisé Braque, Picasso, Giacometti, Léger, Carné et bien d’autres. Une exposition au MOMA de New York en 1951 le consacre au niveau international. Deux films lui rendent hommage : Le Paris de Robert Doisneau de François Porcile en 1973, et Bonjour monsieur Doisneau de Sabine Azéma en 1992.

Biographie de Robert Doisneau

Robert Doisneau - Biographie 1912 14 avril, naissance à Gentilly (Val-de-Marne).
- 1926 à 1929 Etudes à l’école Estienne à Paris. Obtient un diplôme de graveur-lithographe.
- 1930 Dessinateur de lettres et formation empirique de photographe pharmaceutique’ à l’Atelier Ulman.
- 1931 Opérateur d’André Vigneau.
- 1932 Vente de son premier reportage à ’Excelsior (le marché aux Puces). "Deux pages d’images photographiques qui donnaient à ce journal foncièrement bien-pensant un aspect futuriste."
- 1934 à 1939 Photographe industriel aux usines Renault à Boulogne-Billancourt d’oû il est licencié pour retards répétés.
- 1939 Rencontre Charles Rado, fondateur de l’Agence Rapho. Devient photographe-illustrateur indépendant. Première commande : un reportage de la descente de la Haute Dordogne en canoê, interrompu par la déclaration de guerre.
- 1942 Rencontre Maximilien Vox. Illustre son premier livre Les nouveaux destins de l’intelligence française, sur le monde scientifique.
- 1944 Rencontre Maurice Baquet.
- 1945 Rencontre Pierre Betz et commence une série de reportages pour la revue Le Point. Rencontre Blaise Cendrars à Aix-en-Provence. Rencontre Cartier-Bresson
- 1946 Rencontre Raymond Grosset, rentre à l’Agence Rapho. Rencontre Pierre Couriade, reportages pour l’hebdomadaire Action. Voyage en Yougoslavie, reportage pour le magazine Regards.
- 1947 Rencontre Jacques Prévert et Robert Giraud. Prix Kodak.
- 1949 à 1951 Contrat avec le magazine Vogue.
- 1956 Prix Niepce.
- 1960 Voyage aux USA : New-York, Los Angeles, Hollywood.
- 1968 Reportage en U.R.S.S. pour le magazine La Vie Ouvrière.
- 1971 Tour de France des musées régionaux avec Jacques Dubois et Roger Lecotté.
- 1973 François Porcile réalise un court métrage intitulé "Le Paris de Robert Doisneau."
- 1975 Invité aux Rencontres d’Arles.
- 1979 Film 3 jours, 3 photographes de F. Moscowitz avec Jean-Loup Sieff et Bruno Barbey.
- 1981 Film Poète et Piéton de François Porcile.
- 1983 Grand Prix national de la photographie. Rencontre Sabine Azéma sur le tournage du film de Bertrand Tavernier Un dimanche à la campagne.
- 1984 Participe à la mission photographique de la DATAR sur le thème "Nouveaux paysages urbains. "
- 1985 Réalise des portraits de personnalités pour le magazine "Femme." Participe au colloque Atget au Collège de France.
- 1986 Premier film vidéo pour Antenne 2. Prix Balzac.
- 1989 Rencontre François Cavanna.
- 1990 Audiovisuel Contacts diffusé par La Sept et FR3, coproduction CNP - La Sept - RIFF production. - 1991 Rencontre Daniel Pennac.
- 1992 Film réalisé par Sabine Azéma "Bonjour Monsieur Doisneau" pour fêter ses 80 ans. Fête à la Maison Robert Doisneau à Gentilly sa ville natale. Film d’Alexan/Doisneau, Questions de lumières.
- 1993 Film réalisé par P. Cazals "Doisneau des villes, Doisneau des champs." Réalise un court-métrage en vidéo "Les visiteurs du square."
- 1994 Robert Doisneau est décédé le 1er avril à Paris. Robert Doisneau a publié ses photographies dans de nombreuses revues : Caractères, Fortune, Life", Match, PicturePost, Plaisir de France, Point de Vue, Réalités, Regards, La Vie Ouvrière. Photographe des petites personnes, Robert Doisneau au même titre que Henri Cartier-Bresson aura été l’un des plus grands photographes du 20ème siècle. Très proche des gens et connu pour son énorme gentillesse, il aura immortalisé avec douceur, réalisme et parfois humour 60 ans de la vie des français sans aucune prétention mais avec une telle passion qu’aujourd’hui et pour longtemps encore, son travail fait référence.

Bibliographie de Robert Doisneau

- Doisneau : Portraits d’artistes - Voir ce livre
- Un voyage en Alsace, 1945 - Voir ce livre
- Les grandes vacances - Voir ce livre
- Doisneau rencontre Cendrars - Voir ce livre
- Doisneau : Paris - Voir ce livre
- Paris - Doisneau de Robert Doisneau - Voir ce livre
- Versailles : Aux quatre saisons - Voir ce livre
- Le Renault de Doisneau - Voir ce livre
- Doisneau 40-44 - Voir ce livre
- La Banlieue de Paris - Voir ce livre
- Doisneau 3 volumes - Voir ce livre
- Paris de fous - Voir ce livre
- Le mariage de Paul et Odette - Voir ce livre
- Les doigts pleins d’encre - Voir ce livre
- Un certain Robert Doisneau - Voir ce livre

- La Banlieue de Paris (texte de Blaise Cendrars), Éditions Pierre Seghers, Paris, 1949. - Voir ce livre
- Les Parisiens tels qu’ils sont (texte de Robert Giraud et Michel Ragon), Delpire, Paris, 1954.
- Instantanés de Paris (préface de Blaise Cendrars), Arthaud, Paris, 1955.
- Le Vin des rues (texte de Robert Giraud), Denoêl, Paris,1955.
- Pour que Paris soit (texte d’Elsa Triolet), Éditions du Cercle d’Art, Paris, 1956.
- Gosses de Paris (texte de Jean Dongues), Éditions Jehebert, 1956.
- Nicolas Schöffer (texte de Guy Habasque et du Dr Jacques Ménétrier), Éditions du Griffon, Neuchâtel, 1962.
- Marius le Forestier (texte de Dominique Halévy), Éditions Fernand Nathan, Paris, 1964.
- Le Royaume d’argot (texte de Robert Giraud), Denoêl, Paris, 1965.
- Épouvantables épouvantails, Éditions Hors Mesure, Paris, 1965.
- Catherine la danseuse (texte de Michel Manceaux), Éditions Fernand Nathan, Paris, 1966.
- My Paris (texte de Maurice Chevalier), Macmillan, New York, 1972.
- Le Paris de Robert Doisneau et Max-Pol Fouchet, Les Éditeurs français réunis, Paris, 1974. - Voir ce livre
- L’Enfant et la Colombe (texte de James Sage), Éditions du Chêne, Paris, 1978.
- La Loire, Denoêl, Paris, 1978.
- Trois secondes d’éternité, Contrejour, Paris, 1979.
- Le Mal de Paris (texte de Clément Lépidis), Arthaud, Paris.
- Ballade pour Violoncelle et Chambre noire (avec Maurice Baquet), Éditions Herscher, Paris, 1981.
- Passages et Galeries du 19ème siècle (texte de Bernard Delvaille), Balland, Paris, 1981.
- Robert Doisneau (texte de Jean-François Chevrier), Belfond, Paris, 1982.
- Paysages, Photographies (mission photographique de la DATAR), Hazan, Paris, 1985.
- Un certain Robert Doisneau, Éditions du Chêne, Paris, Paris, 1986. - Voir ce livre
- Pour saluer Cendrars (texte de J. Camilly), Actes Sud, Arles, 1987.
- Bonjour M. Le Corbusier (texte de Jean Petit), Hans Grieshaber Éditions, Zurich, 1988.
- 60 portraits d’artistes (texte de Jean Petit), Hans Grieshaber Éditions, Zurich, 1988.
- Doisneau (propos recueillis par André Maisonneuve), Hazan, Paris, 1988.
- A l’imparfait de l’objectif : souvenirs et portraits, Belfond, Paris, 1989.
- Les doigts pleins d’encre de Robert Doisneau, François Cavanna, Éditeur : Hoebeke Paris, 1989 - 2éme édition (18 Nov 2003) - Voir ce livre
- Lettres à un aveugle sur des photographies de Robert Doisneau (texte de Sylvain Roumette), Le Tout sur le Tout - Le Temps qu’il fait, Paris, 1990.
- Les Auvergnats (avec Jacques Dubois), Nathan Images, Paris, 1990.
- La science de Doisneau, Hoêbeke, Paris, 1990.
- La compagnie des zincs (texte de François Carradec), Seghers, Paris, 1991.
- Les grandes vacances (texte de Daniel Pennac), Hoêbeke, Paris, 1991. - Voir ce livre
- Rue Jacques Prévert, Hoêbeke, Paris, 1992.
- Mes gens de plume (textes choisis par Y. Dubois), Éditions La Martinière, 1992.
- Les Enfants de Germinal (texte de Cavanna), Hoêbeke, Paris, 1993.
- La Vie de famille (texte de Daniel Pennac), Hoêbeke, Paris, 1993.
- Doisneau 40-44 (texte de Pascal Ory), Hoêbeke, Paris, 1994. - Voir ce livre
- Robert Doisneau ou la Vie d’un photographe (texte de Peter Hamilton), Hoêbeke, Paris, 1995.
- Mes Parisiens, Nathan, Paris, 1997.
- Paris de fous, de Stan Barets, Philippe Druillet (Illustrations), Robert Doisneau (Photographies) Paris 1999. - Voir ce livre
- Coffret Doisneau, 3 volumes de Daniel Pennac, François Cavanna, Robert Doisneau Éditeur : Hoêbeke Paris 2003 - Voir ce livre
- Le mariage de Paul et Odette de Robert Doisneau (Photographies),Jean-Marc Paty Éditeur : Mango (15 avril 2004) - Voir ce livre
- Versailles : Aux quatre saisons de Robert Doisneau, Jacques Dubois, Jean D’ Ormesson, Éditeur : Editions de la Martinière (21 Oct 2005) - Voir ce livre
- Le Renault de Doisneau de Robert Doisneau, Claire Stoullig Éditeur : Somogy (2 juin 2005) - Voir ce livre

 

    14028