Robert Capa - Biographie

Robert Capa - Biographie

Photographe Américain, né à Budapest 1913 - décédé en Indochine 1954.

Le 3 décembre 1938, le « Picture Post » a présenté « Le plus grand photographe de guerre dans le monde : Robert Capa » avec une diffusion de 26 photographies prises pendant la guerre civile espagnole, à la bataille d’Ebro. Mais le « plus grand photographe de guerre » a détesté la guerre. André né Friedmann aux parents juifs à Budapest, il a étudié la science politique au für Politik de Deutsche Hochschule à Berlin. En même temps il travaillait à temps partiel dans le laboratoire du groupe de magazines de « Ullstein », auquel il a vendu sa première image éditée, de la réunion 1931 de Copenhague de Leon Trotsky. Chassé du pays par le régime nazi imminent, il s’est établi à Paris en 1933.

Il a participé à la fondation de la photo d’alliance d’agence et a rencontré le taro de Gerda de journaliste et de photographe. Ensemble, ils ont inventé le photographe américain « célèbre » Robert Capa et ont commencé à vendre les copies de Friedmann sous ce nom.

Friedmann/Capa à rencontré beaucoup d’artistes, y compris le peintre Pablo Picasso et l’auteur Ernest Hemingway, et à formé des amitiés avec des photographes David « Chim » Seymour, Henri Cartier-Bresson et d’autres de camarade. Commençant en 1936, l’assurance de Capa de la guerre civile espagnole est apparue régulièrement dans les magasins « vu », le « respect », le « Ce Soir », le « Weekly Illustrated » et « Life ».

La vie est dangereuse et celui qui agit doit aller jusqu’au bout de son acte, sans se plaindre. Blaise Cendrars, Eloge de la Vie Dangereuse. Endre Friedmann, qui deviendra plus tard Robert Capa, est né à Budapest en 1913. Alors qu’il se destine à l’écriture, il deviendra photographe. Obligé de fuir la Hongrie à l’âge de 16 ans à la suite de ses activités gauchistes contre le régime de l’Amiral Horty, il s’installe à Berlin et trouve un poste de garçon de course, puis d’apprenti photographe à l’agence de photos Duphot.

Il réalise son premier reportage en 1932 à Copenhague sur Léon Trotsky. En 1933, face à la montée du nazisme, il s’installe à Paris. Il y rencontre Henri Cartier-Bresson, André Kertész, David Seymour et Gerda Pohorylle qui sera sa compagne (c’est avec elle qu’il crée le pseudonyme de Robert Capa).

En 1936, il fait son premier reportage de guerre en Espagne. La vie de Robert Capa semble alors en prise perpétuelle à un irrépressible élan. Il photographiera cinq guerres : la guerre d’Espagne (1936-1939), la résistance chinoise à l’invasion japonaise (1938), la deuxième guerre mondiale à travers l’Europe (1941-1945), la première guerre israélo-arabe (1948) et la guerre d’Indochine (1954). Il créera l’agence Magnum avec ses amis Henri Cartier-Bresson, Chim et George Rodger, prendra la nationalité américaine, travaillera avec John Steinbeck, Théodore H. White, Irwin Shaw, Ernest Hemingway.

Il sera l’amant d’Ingrid Bergman, passera ses après-midi aux courses, ses soirées dans des clubs avec des femmes ravissantes et ses nuits à jouer au poker avec des amis comme John Huston et Gene Kelly. Robert Capa est de ces hommes qui vivent vertigineusement, dans une proximité dévorante de la réalité, des hommes et du monde. Par l’acte photographique, au coeur des événements, au-delà de tout voyeurisme, il montre la guerre avec une émotion et un courage rares.

Et c’est certainement pour cela que ses photos sont si intenses et exaltantes, que son travail de photojournaliste a acquis une renommée internationale.

Robert Capa est allé jusqu’au bout, le 25 mai 1954, alors qu’il couvre la guerre d’Indochine, il pose le pied sur une mine antipersonnel et meurt sur le coup. L’armée française lui a attribué la croix de guerre avec la paume après sa mort. La récompense de médaille d’or de Robert Capa a été établie en 1955 pour récompenser le mérite professionnel exceptionnel.

Bibliographie de Robert Capa

Robert Capa - Biographie 2004 La Chine de Robert Capa, Henri Cartier-Bresson, Werner Bishof, Marc Riboud, Guy Le querrec, Patrick Zachmann - Créaphis éditions, Paris, France
- 2004 Robert Capa Connu et Inconnu - BNF éditions, Paris, France
- 2001 Robert Capa : The Definitive Collection - Phaidon Press Ltd, (La Collection) Phaidon Press, France
- 1999 Heart of Spain - Aperture, USA
- 1996/01 Robert Capa : Photographs - Aperture, (Robert Capa : Photographies) Editions Nathan, Paris
- 1991 Children of War, Children of Peace - Bulfinch Press, USA
- 1990 Capa & Capa : Brothers in Photography - International Center of Photography, USA
- 1988 Robert Capa : Photographs from Israel - The Tel Aviv Museum of Art, Israel
- 1985 Robert Capa : Photographs - Alfred A. Knopf, (Robert Capa Photographe) Sylvie Messinger, France
- 1985 Robert Capa : A Biography (by Richard Whelan) - Alfred A. Knopf, Mazarine, France
- 1974 Robert Capa 1913-1954 - Grossman Publishers, USA
- 1964/65 Images of War - Grossman Publishers, (Images de guerre)Hachette, France
- 1950 Report on Israel - Simon and Schuster, Inc, USA
- 1948 A Russian journal - Viking Press, USA
- 1947 Slightly Out of Focus - Henry Holt & Co, USA (reprint : Modern Library, USA, 1999 ; Contrasto, Italy 2002 ; Delpire, France 2003)
- 1944 Invasion ! - D. Appleton Century Co, USA
- 1938 Death in the Making (with Gerda Taro) - Covici Friede, USA

Bibliographie complete de Robert Capa

Robert Capa : A Biography de Richard Whelan

- Broché : 376 pages
- Editeur : University of Nebraska Press ; Édition : Reprint (mai 1994)
- ISBN : 0803297602

 

    6841