Ugine, une ruée vers l’acier

Ugine, une ruée vers l'acier

Longtemps modeste bourgade alpine, Ugine entre dans la modernité à l’aube du vingtième siècle quand s’installe sur son territoire un premier site de production métallurgique.

Dès lors elle porte haut et fort, par l’ingéniosité de ses cadres et le savoir-faire de ses aciéristes, les couleurs de l’industrie française. C’est son histoire, qui épouse et parfois précède les grandes avancées technologiques d’un siècle qui n’en est pas avare, tout en brassant des milliards, que raconte Franck Roubeau, en lien avec un très beau travail réalisé à la chambre photographique par François Deladerrière.

Du sein même d’Ugitech, leader mondial des produits longs en aciers inoxydables, le photographe nous emmène dans la ville, cité industrielle à laquelle travaillèrent d’éminents architectes pour loger le peuple de l’usine, mêlé d’ouvriers-paysans des villages alentour, d’immigrés italiens et de déracinés de tout poil, Russes fuyant le bolchevisme notamment. À une époque où les industries européennes de l’acier sont détruites par la mondialisation, cette exception savoyarde méritait un livre.

Ugine s’enfante en effet du peuple bigarré de l’usine, fait d’ouvrier-paysans des villages alentour, d’immigrés italiens et des déracinés de tout poil d’un siècle furieux, Russe fuyant le bolchevisme notamment.

Cette rué vers l’acier transformé la terre et les habitants d’une petit coin de France au cours du XX siècle.

Ugine, une ruée vers l'acier
Ugine, une ruée vers l’acier
François Deladerrière, Franck Roubeau

Ugine, une ruée vers l’acier, de François Deladerrière, Franck Roubeau
Éditeur: Actes Sud
Parution: Mars 2014
Pages: 140
ISBN-13: 978-2330030766

 

    455