La photographie américaine de 1958 à 1981

La photographie américaine de 1958 à 1981

Les décennies 1960 et 1970 furent, sans aucun doute, les plus excitantes de l’histoire de la photographie américaine. Les photographes de cette période s’y sont engagés, peut-être pour la dernière fois, dans l’expérimentation de toutes les possibilités offertes pour la dernière fois, dans l’expérimentation de toutes les possibilités offertes par le travail de défrichement de leurs prédécesseurs, afin de donner à la photographie son statut d’art spécifique.

Dans un contexte artistique qui tente de plus en plus de s’affranchir des limites traditionnelles de la modernité (du pop art à l’art conceptuel), les photographes et les artistes s’emparèrent de la photographie d’une façon radicale, soit pour affiner les enjeux du document photographique, soit pour explorer les limites expressives de l’image argentique. Véritables héros d’une modernité tourmentée, impatiente de se redéfinir ou de se remettre en question, les photographes américains, en quelque vingt folles années, donnèrent à leur art les éclats les plus vifs, avant que la photographie ne soit absorbée dans les mouvements postmodernistes.

Ce livre de Gilles Mora est la première rétrospective consacrée à cette période de la photographie américaine. Il est aussi, à travers un point de vue personnel affirmé, une véritable anthologie visuelle, autant qu’une approche critique, d’une époque oû la photographie est parvenue au triomphe d’une reconnaissance économique et artistique sans précédent.

La photographie américaine de 1958 à 1981
La photographie américaine de 1958 à 1981
de Gilles Mora

La photographie américaine de 1958 à 1981 : The last photographic heroes, de Gilles Mora
Éditeur: Seuil
Parution: Octobre 2007
Pages: 192
ISBN-13: 978-2020931380

 

    1488