Henri Huet photographe de guerre

Henri Huet photographe de guerre

A travers une sélection de ces meilleures photos, prises entre 1965 et 1971, et à son regard très sensible sur cette guerre, attentif à la souffrance des soldats américains et à celle de la population vietnamienne. un témoignage sur ce qu’étaient la vie et le métier de photographe de guerre.

Henri Huet photographe de guerre cet ouvrage est à la fois :

Henri Huet photographe de guerre Un hommage à l’oeuvre photographique d’Henri Huet à travers une sélection de ces meilleures photos, prises entre 1965 et 1971, et à son regard très sensible sur cette guerre, attentif à la souffrance des soldats américains et à celle de la population vietnamienne.

- Un témoignage sur ce qu’étaient la vie et le métier de photographe de guerre à cette époque grâce à la publication d’extraits de la correspondance personnelle d’Henri Huet, aux nombreux témoignages de ceux qui l’ont connu, à leurs commentaires sur certaines de ses photos et à des focus. Henri Huet : J’étais photographe de guerre au Viêtnam : Vraiment, j’aime mon métier et n’en changerais pour rien au monde. Vous devez me trouver un peu fou, mais vous savez depuis belle lurette que j’ai toujours été un peu casse-cou.

Lorsqu’il écrit ces lignes, le 29 mars 1965, Henri Huet - né au Vietnam de père français et de mère vietnamienne mais élevé en France - travaille depuis dix mois pour l’agence de presse américaine United Press International.

Photographe de guerre, il a déjà couvert plus d’opérations militaires au Vietnam qu’il n’avait eu l’occasion de le faire pendant ses deux année de service dans l’armée française en Indochine.

Ce n’est que le début. Deux mois plus tard, il rejoint l’équipe d’Associated Press, agence rivale. Admiré de ses confrères, aimé pour sa modestie et son courage, armé de son seul appareil photo, il prendra des clichés qui seront à la une de tous les journaux de l’époque comme Life et à l’origine de bien des vocations de photographes.

Certains clichés resteront emblématiques de la guerre du Vietnam, notamment les photos de la bataille d’An Thi qui lui vaudront le prix Robert Capa en 1966. Parti pour couvrir l’invasion du Laos, il disparaît dans un crash d’hélicoptère avec quatre autres photographes le 11 février 1971.

JPEG - 41.1 ko
Henri Huet photographe de guerre
de Henri Huet, Horst Faas, H. Guedouin

Henri Huet : J’étais photographe de guerre au Viêtnam, de Henri Huet, Horst Faas, H. Guedouin
Éditeur: Chêne
Parution: Septembre 2006
Pages: 191
ISBN-13: 978-2842776542

 

    6901