Clichy sans clichés

Clichy sans clichés

Bouna et Zyed, deux enfants de Clichy sous Bois, sont morts électrocutés le 27 octobre 2005. Ils s’étaient réfugiés dans un transformateur EDF pour échapper à la police.

Ce drame a provoqué la plus grande vague de violences urbaines que la France ait jamais connues, jusqu’à convaincre le gouvernement de décréter l’état d’urgence sur l’ensemble du pays.

Il a également donné naissance à un tsunami médiatique sans équivalent. Il est trop tôt pour dire ce que l’histoire laissera derrière elle, une fois revenu le calme dans les esprits et dans les rues. Qu’est-ce qui a pris fin ? Qu’est-ce qui a pris vie dans les contradictions qui se sont entrechoquées pendant ces folles semaines ?

Clichy sans clichés A court terme, une chose est sûre malheureusement, c’est que l’image de Clichy sous Bois est durablement associée à celle de la violence et du mal de vivre des banlieues françaises. Ce stigmate peut briser à lui seul bon nombre des dynamiques engagées pour mieux vivre ensemble à Clichy.

- « Clichy sans cliché » est une proposition pour tenter de corriger cette image ; cette peine perpétuelle infligée sans autre forme de procès par une opinion d’autant plus sévère qu’elle ne pense pas mal faire… Cette tentative de réponse ne s’appuie pas sur la fabrication d’une autre image. - Au contraire ! Elle s’ancre dans le réel pour restituer les milles et une images de la vie à Clichy-sous-Bois. Sans rien omettre de ses difficultés, ni de ses joies. « Clichy sans cliché » est un hommage rendu à Bouna et Zyed pour leur dire qu’ils laissent aussi en héritage aux femmes et aux hommes qui sont ici, l’espoir de créer ensemble, et pourquoi pas de donner en exemple, une nouvelle culture de vies.

- « Clichy sans cliché » sera avant tout une offre d’images. En particulier de photographies. Douze photographes reconnus, représentatifs des différents courants de cette pratique, sont invités à parcourir la ville. Invitation à prendre le temps de la rencontre et de la découverte. Invitation à regarder vire Clichy sans a priori, sans mièvrerie non plus. Invitation à nous offrir leurs regards en toute subjectivité, en toute liberté, mais dégagées des visions binaires qu’impose l’actualité chaude.

- 153 photographies en couleur des photographes : William Klein, Alexis Cordesse, Jean-Louis Courtinat, Sarah Moon, Yann Arthus-Bertrand, Paolo Roversi, Jane Evelyn Atwood, Marc Riboud, Marie-Paule Nègre, Michel Vanden Eeckhoudt, Joêl Robine, Jacques Grison, Jérôme Bouvier.

JPEG - 15.1 ko
Clichy sans cliché
Clichy sans cliché de William Klein, Olivier Adam, Alexis Cordesse, Jean-Louis Courtinat, Sarah Moon, Yann Arthus-Bertrand, Paolo Roversi, Jane Evelyn Atwood, Marc Riboud, Marie-Paule Nègre, Michel Vanden Eeckhoudt, Joïl Robine, Jacques Grison

Clichy sans clichés, de William Klein, Olivier Adam, Alexis Cordesse, Jean-Louis Courtinat, Sarah Moon, Yann Arthus-Bertrand, Paolo Roversi, Jane Evelyn Atwood, Marc Riboud, Marie-Paule Nègre, Michel Vanden Eeckhoudt, Joêl Robine, Jacques Grison
Éditeur: Delpire
Parution: Octobre 2006
Pages: 137
ISBN-13: 978-2851072306

 

    2827