Les plus beaux déserts de la terre

Les plus beaux déserts de la terre

Ce livre est le fruit d’un long voyage à travers les déserts de la terre. Qu’il s’agisse des dunes du Taklamakan, du désert de Gobi, de l’Atacama ou du " quartier vide ", des plaines ondulées du coeur rouge de l’Australie, des buttes et des mesas du Nevada, des regs désolés du Sahara, de l’immensité volcanique du Danakil, les images qu’il en a rapportées sont sans prix parce qu’elles nous rapprochent du mystère de la vie dans ce qu’il a de plus profond.

Les textes, enrichis de dix-huit cartes-satellite détaillées, offrent une vue d’ensemble du terrain tout en éclairant certains aspects de la géographie, de la biologie et de l’exploration des déserts.

Enfin un vrai beau livre sur les déserts qui séduira tous les amoureux de ces surfaces étranges, proches du mystère de l’origine, qui nous rappellent la précarité des constructions humaines et qui exercent sur nous une fascination à nulle autre pareil. Le désert, ou plutôt les déserts, qui n’a jamais rêver de les traverser ? Dans cet ouvrage éblouissant qui combine à merveille de remarquables photographies, des cartes-satellites détaillées et des textes ayant trait à la géographie, à la biologie et à l’art de l’exploration, le photographe et auteur Michael Martin, arpenteur de déserts depuis ses dix-sept ans, invite le lecteur à un voyage immobile duquel celui-ci ressortira bouche bée.

Des grands canyons américains aux déserts d’Afghanistan, des terres arides du Soudan aux plaines rouges d’Australie, c’est en quelque sorte le négatif de la civilisation qui défile sous nos yeux d’occidentaux devenus majoritairement sédentaires et citadins.

Et l’homme du désert dans tout ça ? Nous le croiserons lui aussi, tantôt sous les traits d’un enfant, tantôt sous les traits d’un nomade au visages buriné par une vie exposée au soleil et aux sables.

Comme si, finalement, les déserts n’étaient rien sans ceux qui ont le courage d’y vivre... voire de l’explorer pour nous en rapporter de troublantes images, comme Michael Martin lui-même, qui se révèle donc ici, en même temps qu’un immense croqueur de paysages, un portraitiste au talent rare.

Michaël Martin :

Photographe et auteur, Michael Martin s’est spécialisé dans les déserts. Né en 1963 à Munich, il avait déjà découvert sa passion pour les déserts à l’âge de dix-sept ans.

Il entreprit tout d’abord, en l’espace d’une vingtaine d’années, quatre-vingts voyages dans les déserts africains, publia quinze livres de photographies sur ce sujet et tint plus de mille conférences dans tous les pays germanophones.

En 1999, Michael Martin décida de se consacrer aux déserts de la terre. En cinq ans, il les parcourut tous, en compagnie de sa partenaire Elke Wallner, sur tous les continents et dans plus de cinquante pays.

Michael Asher :

Il fut le premier Européen à traverser le Sahara d’ouest en est - plus de 7 000 km à pied et à dos de chameau. Ses expéditions dans les déserts lui ont valu des prix de la Royal Geographical Society ; ses livres sur Lawrence d’Arabie, Wilfried Thesiger et le Sahara, entre autres, sont des best-sellers.

Les plus beaux déserts de la terre
Les plus beaux déserts de la terre
de Michaël Martin

Les plus beaux déserts de la terre

 

    4730