Prisons parisiennes

Prisons parisiennes

Avec pour contexte la prochaine fermeture de la prison de la Santé (dernière prison dans Paris intramuros), cette exposition se propose de dévoiler au public ce que l’on ne peut pas voir.

A travers les onze prisons de la capitale aujourd’hui toutes disparues, à l’exception de la prison de la Santé, et sur le dépôt (lieu de la première incarcération), le visiteur découvrira un ensemble de photographies inédites provenant d’un grand nombre d’institutions et de collections privées.

Ces « images » de la prison (350 environs) seront éclairées par des textes d’historiens, de philosophes mais également par des films d’archives et des créations contemporaines. Il est ainsi invité à s’interroger sur l’écart entre ce que l’on sait de ces lieux, comment on se les représente, et ce que la photographie parvient à restituer.

Le catalogue de l’exposition recensera donc pour la première fois l’iconographie des prisons parisiennes à travers la photographie de 1840 à nos jours. Il se présente comme un ouvrage de référence faisant le point sur les connaissances actuelles.

En effet, si certains aspects de la prison ont fait l’objet d’études, les photographies de ces lieux restent méconnues et relativement rares.

C’est justement cette iconographie, bien souvent incomplète, qui met l’accent sur le rapport de la société avec ses prisons. Enfin, la Santé étant la seule prison encore en fonctionnement dans la capitale, 3 reportages (de Jacqueline Salmon, Michel Séméniako et Mathieu Pernot) y ont été réalisés, à l’initiative du musée Carnavalet. Ils constituent un témoignage unique sur la dernière prison parisienne.

Prisons parisiennes
Prisons parisiennes : L’impossible photographie 1851-2010
de Gilles Beaujard

Prisons parisiennes : L’impossible photographie 1851-2010, de Gilles Beaujard
Éditeur: Paris Musées
Parution: Février 2010
Pages: 309 - 100 illustrations couleurs - 270 illustrations noir & blanc
ISBN-13: 978-2759601127

 

    411